• Voici quelques relevés des points de passage des souterrains du château de Pieusse, mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Voici quelques relevés des points de passage des souterrains du château de Pieusse, mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Voici une autre vue des emplacement des souterrains et cryptes....

    Voir quelques photos sur Facebook :

    Pieusse 2014 :
    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130878246950596.1073741859.100000852930924&type=3 

    Pieusse 2016 : 
    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130878246950596.1073741859.100000852930924&type=3 

     


    votre commentaire
  •  

    Voici quelques relevés des points de passage des souterrains du château de Pieusse, mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Voici quelques photos de Pieusse en 2016...Voir quelques différences avec celle de 2014...Un champs a complétement changé...
    Il est passé de vignes à un champs de blé...
    Vous pouvez voir les relevés GPS des points de passage du souterrain qui part depuis le château de Pieusse...Celui-ci se trouverait à une profondeur d'environ 10 mètres...
    Tous ces relevés dans le village ont été réalisés avec le nouveau propriétaire du château de Pieusse et de son fils...
    2016 devait aboutir à un projet de sondage sur une parcelle où il y avait de la vigne...hélas en quelques mois le propriétaire de celle-ci avait changé d'avis...
    C'est dommage...Mais cela n'est pas perdu..lol..
    Il y a un proverbe qui dit "" tous les chemins mènent à Rome.... ""

    Vous pouvez voir également un petit début de souterrain qui avait été découvert dans les années soixante par les chercheurs mais il était éboulé à plusieurs mètres...Et éboulé également sous le passge de la route ...également à plusieurs endroit...Mais celui-ci n'est pas le souterrain dont parle la légende de Monseigneur Richard Dillon car il ne se trouve qu'à environ 3 mètres de profondeur...
    Et celui de la légende se trouve "" EN DEDANS A 6 BRASSES...""" Je vous laisse calculer quel profondeur cela fait....
    Une petite info...Une brasse devrait faire environ 1.8288 mètres...

    Vous pouvez voir qu'il pourrait y avoir la présence d'au moins 3 cryptes en rouge...


    votre commentaire
  • A Pieusse pour des relevés GPS dans le village, le mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

     

    A Pieusse pour des relevés GPS dans le village, le mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Ce jour là Mr Fagioli a fait des relevés GPS des passages des souterrains dans le village. Il était accompagné par le nouveau propriétaire du château de Pieusse, Mr Jean-François ACCART et de son fils.

    Vous pourrez voir un aperçu des emplacements des souterrains et des zones où se trouveraient plusieurs cryptes autour du village.

    Voir quelques photos sur Facebook :

    Pieusse 2014 :
    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130878246950596.1073741859.100000852930924&type=3 

    Pieusse 2016 : 

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130911960280558.1073741860.100000852930924&type=3 

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ce que disent les deux parchemins découvert à Pieusse en 1963.(MIDI-LIBRE DIMANCHE 27 JANVIER 1963)

    " Ce que disent les deux parchemins découvert à Pieusse en 1963.(MIDI-LIBRE DIMANCHE 27 JANVIER 1963) "

    Voici ce que dit le premier parchemin :

    "Aujourd'hui quatrième mars mil sept cent quatre-vingt sept est comparu au greffe des Affirmations dudit Parlement, Me Février procureur au sénéchal de Limoux demeurant à ... assisté de Bonnet cler, du not. Lebret.

    Procureur, lequel affirme être venu exprès en ville pour la conduite du procès qu'il a pendant en la cour contre le comité des procureurs Sud-Limoux. Dont acte. Et ont signé au registre.

    Lequel a déclaré devant nous avoir déposé dans le souterrain du Manoir de Pieusse la somme de quatre cent septante serties d'or, qui vaut cin cent vint livres chacun, sertir, pour les cacher à la guerre qui est dans le païs, et il a signé avec nous Consul de Pieusse. Brousse, Ralot de Pieusse, seigneur Baitisse, Baitien."

    Voici ce qui est écrit à l'arrière du premier parchemin :

    "La fortune se trouve sous le château à six brasses en dedan il y a une grosse lausse qui cache le petit colidor qui sen va jusqu'au font du souterrain. On y trouve une porte en fer, quand on aura doubert la porte il y a une grande salle ou il y z le trésor il ya 13 sestiers de piesses de louis d'or de 10 livres ce qui fait troi cenbt cincente mille livres de 20 sou, à pui 19 pugnères des pieces de 6 franc, ce qui fait set mille livres, et puis toute l'argenterie du château, et puis toutes les armes du château, et puis des croix d'or ambe de diamans, et puis des sabres qui ont le manche en argent orné de pierre précieuse qui tout vaut ensemble pour quatre million de livres à 20 sou chacun. Cau aun aura tout le trésor il faut con fasse faire lechato tou neuf et penser ...."

    Mr Fagioli ne pense pas que cela soit un canular...Et que ces documents sont authentiques...

    Il serait facile pour des experts en écriture de comparer un courrier de l'Archevêque Richard Dillon avec l'écriture à l'arrirère du document du Parlement de Toulouse.

    Après avoir déclaré ce qu'il a caché à Pieusse...Richard Dillon a écrit quelques indications à l'arrière de ce document pour permettre de retrouver son trésor...

    Mr Fagioli n'arrive pas vraiment à comprendre ce que veut dire " Une grosse LAUSSE "...Est-ce une grosse pierre !!! Est-ce une grosse porte !!! Ou autre chose...

    C'est la seule zone d'ombre pour Mr Fagioli dans ce document.

    (En ce qui concerne ces deux parchemins, Mr Fagioli n'a pas vu les originaux qui devraient être aux Archives de Toulouse.)


    votre commentaire
  •  

    Deux parchemins officiels découvert dans le château de Pieusse ou dans l'ancien couvent des soeurs. (MIDI-LIBRE 27 JANVIER 1963)

     

    " Deux parchemins officiels découvert dans le château de Pieusse ou dans l'ancien couvent des soeurs. (MIDI-LIBRE 27 JANVIER 1963) "

    Apparemment il existe deux documents officiels découvert à Pieusse en 1963. On peut dire que c'est la " Ruée vers l'Or " à Pieusse en 1963. (Voir les articles de presse de l'époque)

    Cela rappelle un peu l'histoire du fabuleux trésor de Marthille en Lorraine...Trésor dit à l'époque de "SAVARY"...Suite à la découverte en 1925 d'un testament de quatre pages (deux pages recto-verso) dont la dernière avait été écrite avec de l'encre rouge...le propre sang du testamentaire... Sauf que ce trésor ne se trouve pas à marthille dans le bois des Seigneurs mais dans un autre lieu...

    Par contre en ce qui concerne ces deux documents découverts à Pieusse...Il indique bien la cache d'un fabuleux trésor caché par l'Archevêque Richard Dillon dans une salle dépendante d'un souterrain qui part du château de Pieusse.

    Est-il toujours dans cette salle ? Bonne question...

    Mr Fagioli a localisé cet été un seul souterrain qui part de du château de Pieusse et qui arrive dans l'ancien couvent des soeurs.

    Il a également découvert une salle souterraine dans une vigne à l'Ouest du château de Pieusse ainsi qu' une autre salle souterraine dans un autre terrain privé toujours à l'Ouest du Château.

    Que peut-il y avoir dans ces deux salles souterraines ? Le trésor de l'Archevêque Richard Dillon !!! L'avenir nous le dira....

     


    votre commentaire
  •  

    Pieusse : Le Château de Pieusse. (Albert  Fagioli)

    *** Pieusse : Le château de Pieusse.(Albert  Fagioli) ***

    Une personne qui avait invitée Mr Fagioli à venir faire une recherche chez elle, lui dit. Avez-vous été faire des recherches à Pieusse ? Fagioli, répondit non. Et cette personne incita Mr Fagioli à se rendre dans ce village, sans lui dire pour quelle raison, seulement qu'il y avait un ancien château et certainement des souterrains à localiser.

    Et de plus ce village se trouvait à quelques kilomètres de Limoux, où résidait Mr Fagioli. Il ne lui restait plus que quelques jours de vacances dans l'Aude...Dans la tête de Mr Fagioli, j'y vais ou j'y vais pas....Puis en demandant à sa femme s'il pouvait pour la énième fois s'éclipser du domaine où il passait une quinzaine de jours avec elle et son fils. Aussitôt l'accord donné, il sortit un plan grâce à Google Earth et fit une recherche grâce à son dowser et son pendule pour affiner ses recherches. Il localisa un seul départ depuis le château de Pieusse, ainsi qu'un autre départ de souterrain vers le Sud /Sud-Est... Et il localisé également une salle souterraine vers l'Ouest du château (Plutôt Nord-Ouest)Il appela dans la foulée Mr le maire de Pieusse pour savoir s'il pouvait me recevoir pour vérifier s'il y avait des souterrains ainsi qu'une ou plusieurs salles souterraines. Mr le maire avait peu de temps à accorder à Mr Fagioli car il avait un planning à respecter, et qu'il pouvait lui accorder 30 à 45 minutes.... Mr Fagioli, dit OK et se rendit à Pieusse...

    Rendez-vous à la mairie de Pieusse. Arrivée vers les 10h00 du matin.

    Mr Fagioli montra son croquis et il commença une première recherche devant l'ancien château de Pieusse. Tout à coup son dowser fit demi tour sur lui même quasiment à l'endroit qui était marqué d'une croix. Mr Fagioli dit, qu'il y a un souterrain sous ses pieds. Mr le maire était sceptique car il ne connaissait pas ce genre d'appareil (C'est toujours bizarre)

    Le départ du souterrain prenait la direction du Sud-Est... Mr Fagioli demanda d'aller derrière les maisons plus loin pour localiser les autres passages de ce souterrain. A plusieurs dizaines de mètres du Château, Mr Fagioli dit à Mr le maire ce souterrain arrive dans cette maison et juste dans l'angle de celle-ci. Mr le maire répondit que cette maison était l'ancien couvent à l'époque de la Révolution.

    De là ils se sont rendu vers l'ouest du Château pour vérifier s'il y avait bien un tronçon de souterrain qui partait vers l'ouest...

    Résultat positif, le dowser fit un demi tour complet au passage du souterrain, quasiment à l'endroit indiquer sur le plan.(4 à 6 mètres décalé par rapport à son plan)

    Et apparemment Fagioli localisé une salle tout au bout de ce souterrain... Mais apparemment cette salle n'était pas vraiment à l'endroit où il l'avait placé sur son croquis...(Bizarre, une erreur d'environ 100 à 150m)

    Mr Fagioli se demandait s'il pouvait y avoir plus d'une salle !!!

    Mais comme il avait peu de temps pour effectuer cette recherche, il alla de suite dans la zone où se trouvait cette salle. Mr le maire dit à Mr fagioli qu'il ne pouvait plus rester parce qu'il avait un rendez-vous.

    Donc, c'était tout seul que Mr Fagioli alla vérifier l'emplacement de cette salle souterraine. Il prit des mesures exactes de cette salle (7.20 mètres de diamètre, apparemment circulaire) Il prit les côtes par rapport à la route et les rangées de vignes.

    Et apparemment il n y a pas d'autre départ de souterrain depuis cette salle, donc une salle au bout du souterrain.

    Cette recherche ne dura que 2h30, il était déjà 12h30, l'heure de rentrer à Limoux pour déjeuner...

    Il appela Mr le maire pour lui dire qu'il avait bien localisé une salle d'environ 7.20m dans les vignes...Et des son retour en Lorraine il lui enverra un rapport bien détaillé sur ces recherches.

    Dès son retour à Limoux, Mr Fagioli rechercha des documents sur internet concernant le château de Pieusse....Il n y avait pas grand chose...Si on peut dire...

    Il trouva une page où l'on parlait de la recherche d'un trésor dans les années 1963...Bizarre...Encore une énigme de trésor...

    http://www.belcaire-pyrenees.com/article-pieusse-village-de-l-aude-son-chateau-histoire-d-un-tresor-116153301.html

    Il contacta un ami sur Facebook pour savoir s'il avait des documents d'Archives sur l'histoire de Pieusse. c'est Mr Patrick Mensior qui lui répondit oui et il lui donna la page sur son site où il y avait environ 8 articles sur l'Indépendant/Midi-Libre, paralant de cette histoire.

    Eh ben 1963, la date de naissance de Mr Fagioli....Il y a 50 ans...Des fouilles dans un puits...Cela rappelle l'Histoire de Rennes-le-Château et également l'histoire de Carcassonne les fouilles dans les puits...LOL...

    Pour infos Mr Fagioli n'a détecté aucun départ de souterrain depuis le puits de Pieusse, comme ses recherches à Carcassonne, aucun départ de souterrain depuis le grand et le moyen puits.

    *** Relevés et profondeurs...Environ 10 mètres de profondeur pour le souterrain partant du Château et celui passe entre les maisons N12 et N14 et va en direction de l'ancien couvent des soeurs...Les propriétaires des maisons N12 et N14 étaient présent lors de la localisation du souterrain et même c'est l'un des habitants qui prit plusieurs Photos...Et il apprit une légende ayant un rapport avec l'Archevêque Richard Dillon propriétaire du Château de Pieusse pendant la révolution...***

    Mr Fagioli n'en dira pas plus pour le moment...

    Encore merci à Mr Mensior pour ces archives de presse, à voir sur son site internet : 

    http://www.rennes-le-chateau-doc.fr/pressetmagazines/Midi_Libre/images1/Midi_Libre_du_25_01_1963_%20Pieusse.pdf

    http://www.rennes-le-chateau-doc.fr/pressetmagazines/Midi_Libre/images1/Midi_Libre_du_27_01_1963.pdf

    http://www.rennes-le-chateau-doc.fr/pressetmagazines/Midi_Libre/images1/ML_01_02_1963_Pieusse.pdf

    http://www.rennes-le-chateau-doc.fr/pressetmagazines/Midi_Libre/images1/ML_13_02_1963_Pieusse.pdf

    http://www.rennes-le-chateau-doc.fr/pressetmagazines/Midi_Libre/images1/M-L_14-02-1963_Pieusse_5.pdf 

    Et merci à Mr le maire de Pieusse (Mr Riba André) pour lui avoir accorder quelques minutes pour cette recherche...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique