• Les emplacements des souterrains et cryptes de Brienon sur Armançon, le 08 09 2016. (Albert Fagioli)

     

    Les emplacements supposés des souterrains et cryptes de Brienon sur Armançon, le 08 09 2016. (Albert Fagioli) 

    Voici les travaux de Mr Fagioli réalisés depuis son domicile sur les plans du cadastre de l'église et du château de Brienon sur Armançon. Une demande est en cours pour vérifier sur place la présence de ces souterrains et cryptes.

    Il devrait y avoir une crypte circulaire d'environ 7 à 8 mètres de diamètre sous le chœur et une salle rectangulaire d'environ 13 à 14 mètres de longueur par 5 à 6 mètres de largeur.

    Oui l'ancien curé de Brienon pourrait bien avoir eu accès à cette grande salle souterraine sous le château depuis l'église... Ce secret aurait pu être gardé mais il en aurait fait part à plusieurs personnes avant de mourir...

     

    Il voulait certainement soulager sa conscience de n'avoir pas révélé sa découverte à l'époque...


    votre commentaire
  • Légende de Brienon sur Armançon, INFO ou INTOX !!! ( L'Yonne 06 09 2016, François Jaulhac)

     

    Légende de Brienon sur Armançon, INFO ou INTOX !!! ( L'Yonne 06 09 2016, François Jaulhac)

    " Brienon pense avoir retrouvé le « trésor » de l'abbé Javelot "

     

    " L'abbé Javelot, curé dans les années 2000 et passionné d'archéologie disait, avant de mourir, avoir trouvé une salle immense et somptueuse sous le château Saint-Loup, recouverte de mosaïque bleue. Des Brienonnais se souviennent l'avoir vu partir des journées complètes avec une lampe frontale et des bottes, sans jamais savoir où il allait. Son journal de bord demeure introuvable. Et pourtant... Brienon vient peut-être de retrouver l'entrée de la grande salle bleue... Explications, en cinq points. 

     « Monsieur le maire, vous marchez sur un trésor… ». Depuis le passage de l'abbé Raymond Javelot à Brienon dans les années 2000, des rumeurs circulent. Raymond Javelot était passionné d’archéologie et a fait de petites découvertes partout où il est passé. Avant de mourir, en 2001 à la maison de retraite de Saint-Clément, il avait confié à des amis avoir découvert, sous le château Saint-Loup, « une immense et somptueuse salle recouverte de mosaïque bleue » où il passait toutes ses journées.

    Enquête impossible. Il y a deux ans, le maire et quelques membres du conseil municipal, ont décidé de mener l’enquête. Pour cause : il ne serait pas complètement illogique que puisse subsister, à l’endroit où se trouve le château, des vestiges gallo-romains. Et pourquoi pas d’anciens thermes là, à quelques encablures du grand lavoir… « On pense qu‘à la place du château pouvait se trouver, 500 ans après JC, le palais de l’évêque Saint-Loup », assure Jean-Claude Carra. Mais voilà, remonter la piste de l’abbé ne s’est pas avéré facile jusqu’à présent. Jusqu'à aujourd'hui, personne n'a réussit à remettre la main sur les archives de l'abbé, alors qu'il est notoire qu'il tenait un journal de ses découvertes.

    Coup de théâtre.
     L'enquête est au point mort jusqu'à il y a six mois. « Pour les besoins de la commune, nous avons rencontré l’entreprise LEDEX, spécialisée dans la fabrication d’éclairage public très haute technologie », explique le maire. Et il se trouve que cette entreprise à l’habitude de travailler avec Jean-Claude Barré, spécialiste français de la thermographie infrarouge. Incroyable : l’ingénieur (qui fait partie de l’équipe qui travaille sur la pyramide de Khéops où encore la tombe de Toutankhamon), curieux, accepte de se pencher sur le cas de Brienon!

    Comme dans les pyramides d'Egypte. Voilà comment, l’avant dernier week-end d’août, dans le plus grand secret, Jean-Claude Barré a débarqué au château, de nuit, avec toute une équipe et les gendarmes pour sécuriser le site. Avec son matériel de pointe, il a scanné le sol pendant 48 heures. À quatre heures du matin, le verdict est tombé : « Les photos thermiques montrent bien l’existence d’une immense cavité! Il pense aussi avoir isolé un pilier ».

    Et maintenant ? 
    Jean-Claude Barré reviendra au mois d’octobre, après l’analyse des 1.700 photos thermiques prises sur le site, pour faire un compte rendu précis de ses découvertes. En attendant, le maire va proposer à son conseil (mardi 6 septembre, à 19 heures) de créer un comité pour suivre ces travaux

     

    Avant Brienon, les pyramides d'Egypte... 

     

     Jean-Claude Barré est un spécialiste de la thermographie infrarouge. Avec une caméra spéciale, il établit une carte thermique des sites.

    L'année dernière, dans le cadre de la mission scientifique internationale Scan pyramids, durant une dizaine de jours,  Jean-Claude Barré a tourné, au rythme du soleil, autour des pyramides, caméra infrarouge à la main, afin d’en établir une carte thermique. Nos confrères du journal spécialisé Sciences et avenir expliquent le procédé ainsi : " Comme tous matériaux, les pierres de ces géantes rayonnent de l’énergie en fonction de leur température, émettant des ondes infrarouges. Grâce à un modèle numérique, la caméra capte et mesure ces ondes, puis génère des images en couleur : du bleu pour le très froid au rouge pour le très chaud. D’éventuelles zones froides en surface des pyramides pourraient révéler des courants d’air, donc des cavités, des chambres ou des couloirs juste dessous". 

     

    Son travail a permis de mettre à jour des anomalies et donc, peut-être des cavités, dans la pyramide de Kheops. Ces découvertes ont fait l’objet d’une conférence de presse mondiale retransmise dans 145 pays. 

     

     

    Jean-Caude Barré a aussi scanné l’intérieur de la tombe de Toutankhamon, en novembre, mettant en évidence l’existence d’une cavité appuyant l’hypothèse de l’archéologue Nicholas Reeves, qui pense qu’elle recèle la tombe de Nefertiti. Les résultats sont attendus pour février.''

    Un ami sur Facebook a envoyé un mail à Mr Fagioli pour lui dire que cette histoire de Brienon pourrait bien l’intéresser.
    Et que « oui » lui a répondu Fagioli…

    Une belle histoire sur des vestiges se trouvant sous l’église et le château de Brienon sur Armançon. Cela rappelle un peu un certain curé d’un petit village de l’Aude que beaucoup connaissent…(Un certain abbé Bérenger Saunière de Rennes-le-Château qui avait fait des découvertes sous son église vers la fin du 19ème siècle)

    C’est quand même bizarre que ce curé de Brienon n’a jamais divulgué sa découverte à l’époque et ce n’est que quelques années avant de mourir qu’il en fit part à son entourage et au maire…(en 2000)

    Eh ben d’après Mr Fagioli cette histoire n’est pas un canular de l’abbé Javelot mais bel et bien la réalité. Il y aurait un accès depuis l’église qui mène vers une crypte circulaire qui se trouverait sous la zone du chœur de l’église de Brienon. Depuis cette crypte il y aurait trois départs de souterrains dont l’un vers le château de Saint Loup qui se trouve à quelques mètres de l’église. Et sous le château de Saint loup il y aurait une grande salle souterraine rectangulaire positionnée sous l’aile gauche du château (Positionné Est-Ouest et en arc de cercle du côté Ouest)

    L’accès depuis le château se faisait depuis la Tour de droite et depuis celle-ci il y aurait également un autre souterrain qui partirait vers le Sud-Est.

    L’accès depuis l’église devrait se trouver dans le transept Nord. Les deux autres souterrains qui partiraient depuis l’église prennent les directions du Nord-Est et du Sud-Ouest.

     

    Prochainement les croquis des emplacements de ces souterrains et cryptes seront publiés sur ce blog. En attendant d’être confirmé sur place. Pour le moment un courrier a été envoyé à Mr le Maire de Brienon et au nouveau propriétaire du Château de Saint Loup. Dans l’attente d’une autorisation de venir faire des repérages sur place…

     

    http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/centre-yonne/2016/09/05/brienon-pense-avoir-retrouve-le-tresor-de-l-abbe-javelot_12057883.html 

     


    votre commentaire
  • La forteresse de Chinon vue de la Vienne.( Photo internet)

    Voici une belle photo de la forteresse de Chinon vue de la Vienne. Voir cette photo sur le site Abicyclette :

    http://www.abicyclette-voyages.com/tour/loire-a-velo-tours-saumur/

    Vous pouvez voir sur cette photo la Tour du Trésor et à droite les emplacements de deux Tours pleines....

    A votre avis pourquoi a-t-on appelé cette Tour ( la Tour du Trésor) ???

    Et à votre avis, y a-t-il un accès vers une salle souterraine depuis cette Tour ???

    Eh ben oui...cet accès a été muré.

    Ces Tours ditent pleines cachent-elles un secret !!!

    Un peu d'histoire sur la forteresse de Chinon : 
    http://monumentshistoriques.free.fr/chateaux/chinon/chinon.html ,

     

    " On peut lire : "

     

    « Des recherches furent effectuées sans succès pour retrouver le trésor caché au château de Chinon par Henri II d’une valeur considérable, celui-ci n’étant pas retrouvé, Richard vint à la forteresse en (1190) et fit emprisonner Etienne de Tours, alors « Capitaine Gouverneur » de la ville, le rendant coupable de malversation. Richard Cœur de Lion y séjourne, aussi il fortifiât le château. Quand il meurt en (1199). Le « Gouverneur du Château », Robert de Turneham ouvre les portes de la ville à Jean sans Terre, frère de Richard aux dépens de son neveu Arthur de Bretagne. Jean sans Terre devient Roi d’Angleterre et séjourne fréquemment au château, c’est là qu’il épouse Isabelle d’Angoûlême le 30 août (1200). »

     

    Voir également un rapport universitaire de Mr Cédric Leclerc, 2009/2010 :

    http://www.academia.edu/2370206/Pr%C3%A9sentation_dun_monument_du_Val_de_Loire_La_forteresse_royale_de_Chinon

     


    votre commentaire
  • Une salle souterraine découverte à la forteresse : INFO ou INTOX ?, 14 août 2016. (Patrick Goupil)

    Une salle souterraine découverte à la forteresse : info ou intox ?

    Un radiesthésiste mosellan l’affirme. Il aurait détecté sur plan, puis sur place, la présence d’une salle souterraine ignorée sous la cour du château du milieu. L’info laisse certains très sceptiques…

    Albert Fagioli est convaincant. Du moins, se donne-t-il les moyens de convaincre le plus grand nombre de la véracité de ses dires, jusqu'à inonder les boîtes mail de toutes les agences de la NR de messages expliquant sa dernière « découverte ».

    Se disant « chercheur extrasensoriel » et radiesthésiste, il se présente comme « un spécialiste de la localisation sur plan et confirmation sur le terrain, de souterrains, cryptes, caves, etc. » 
    Cet habitant de Metz affirme avoir déjà « réalisé plusieurs découvertes et localisations », citant Rennes-le-Château, Alet-les-Bains, Carcassonne, Pech Cardou, Langatte […], et même « un site templier inédit en Lorraine ». 
    Son blog évoque aussi la découverte de « l'île au trésor du capitaine William Kidd », et la localisation de quatre tombes de pharaons en Égypte, excusez du peu !
    « Je travaille au " dowser " qui n'est ni plus ni moins qu'un outil de radiesthésie, comme le pendule », explique le Mosellan. La recherche se fait d'abord sur des plans et des cartes, avant d'être confirmée en venant sur place.
    Pour Chinon, Albert Fagioli a utilisé des vues aériennes, avant de débarquer à la forteresse le 14 juin dernier. C'est le responsable adjoint, Sébastien Rautureau, qui a réceptionné ce visiteur hors norme, et accepté de le laisser déambuler avec son dowser sur le site.
    L'homme a confirmé ses « ressentis », en affirmant qu'il y aurait, sous la cour du château du milieu, près du puits,« une salle souterraine d'environ 8 à 9 mètres de diamètre, reliée à une autre partie du château par un souterrain d'environ 11 mètres de longueur. » Et d'imaginer, bien sûr, que, si salle cachée il y a, c'est peut-être pour y entreposer un trésor…

    Une réaction prudente 

    Côté forteresse, les « révélations » d'Albert Fagioli sont prises avec prudence, pour ne pas dire une certaine circonspection. Toutefois, les informations ont été répercutées auprès des affaires culturelles, pour savoir si l'on fera des recherches complémentaires, soit en creusant un petit trou, soit en faisant venir scanners et autres appareils de détection de cavités.
    Il faut dire que la forteresse de Chinon est édifiée sur un véritable gruyère de galeries et autres carrières, sans parler des fameuses caves painctes. La présence éventuelle d'une cavité de plus ne serait peut-être pas si mystérieuse que ne l'imagine son possible découvreur.
    Voir son blog sur  http://albert-fagioli.blogg.org/   
    Patrick Goupil

    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Loisirs/Patrimoine-tourisme/n/Contenus/Articles/2016/08/14/Une-salle-souterraine-decouverte-a-la-forteresse-info-ou-intox-2809543


    votre commentaire
  •  

    Carcassonne : Il repère des cryptes mais personne ne veut le croire, le 2 août 2016.(Bruno Coince)

    Il repère des cryptes mais personne ne veut le croire

     

    Dans l'Aude avec son dowser, Albert Fagioli a repéré plusieurs cryptes. Mais il rencontre du scepticisme...Que se passe-t-il pour Albert Fagioli ? Ou plutôt, que ne se passe-t-il pas ? Ce radiesthésiste lorrain qui, à l'aide de son dowser (l'équivalent de la baguette de noisetier), a repéré des cryptes et des souterrains sous différents édifices (notamment audois : Cité de Carcassonne, abbayes d'Alet-les-Bains, de Saint-Hilaire, à Pieusse, Pomas, Puivert, ou encore à Campagne-sur-Aude, etc.), ne comprend pas.
    « Des gens de la chaîne M 6 sont venus m'interviewer en mai 2015 et depuis, l'émission n'a toujours pas été diffusée », s'étonne-t-il.
    « Même TF 1 m'ignore. Je les ai contactés, ils ont été polis et ils m'ont dit que je faisais des choses intéressantes mais... Etc. Je ne suis pas parano, mais j'ai l'impression que personne ne me croit. Pourtant, je n'invente rien. Qu'on me donne les moyens de le prouver, c'est tout ce que je demande. Ce n'est pas compliqué ». Et pour l'aider, il n'y a guère que des mairies, une DRAC (direction régionale des affaires culturelles), des communautés de communes et autres collectivités : elles seules pourraient dégager des moyens techniques et financiers.
    « De quoi ont-ils peur, du ridicule ? Si je me trompe, c'est sur moi que ça retombera, par sur eux »
    « De quoi ont-ils peur, du ridicule ? Si je me trompe, c'est sur moi que ça retombera, par sur eux. Que risquent-ils ? En plus, mettre au jour un souterrain ou une crypte en présence des médias, ça ferait de la 'pub' pour la collectivité concernée, non ? ». Sûrement. Car il sait, lui, qu'il ne se trompe pas. Il est sûr de ses dons et de son dowser. D'ailleurs, il en a déjà fait la preuve en 2008 en découvrant le très recherché testament du Duc d'Enghien, à Metz. Il a même mis au jour des sites templiers en Lorraine, tous authentifiés.
    Révélation Oui, mais... Les temps sont à l'économie. Et financer un homme qui dit avoir un don, sans doute la chose entraîne-t-elle des réticences ?
    « En fait, il faudrait que je trouve un trésor enfoui. Là ce serait spectaculaire et tout le monde parlerait de moi. Je le répète : qu'on m'en donne les moyens ». Et si ça intéresse quelque aventurier, il a révélé
    « l'emplacement précis du trésor du capitaine Kidd. J'ai balancé les coordonnées sur mon site et on verra bien. Je ne voulais pas le faire mais si quelqu'un se sert de mes coordonnées, au mois il me croira ». À moins qu'il ne reste discret sur sa découverte... En tout cas, les chasseurs de trésor n'ont plus qu'à se munir de cartes. Qu'ils prennent la direction de l'archipel Taling Ngam, en Thaïlande à 9° de latitude et 9, 99° de longitude. C'est précis.
    B. C.

    Une loi qui donne tout à l'Etat !!!!

    Via Facebook, Albert Fagioli a appris, en le déplorant, qu'une nouvelle loi (du 7 juillet 2016) a été votée concernant les fouilles : " Toute découverte sous-terre, chez un privé, une commune, ou à l'Etat appartient à 100% à l'Etat. Je n'aurais jamais cru qu'elle pourrait passer au gouvernement. On peut lire sur cette info sur le site de Science et Avenir :

    http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/patrimoine/20160729.OBS5540/le-patrimoine-archeologique-francais-appartient-desormais-a-100-a-l-etat.html

     

    C'est complétement à l'opposé de la loi angalise " The Treasure Act ", qui stipule que toute découverte appartient à 50% à l'inventeur et l'autre 50% au propriétaire du terrain. Tout ce qui pourrait être découvert à Rennes-le-Château ne sera pas pour la mairie mais pour l'Etat. Surtout ce qui se trouve dans la troisième crypte près du restaurant le Dragon de Rhedea. Et en plus le bâtiment appartient à la mairie. Dans cette cache, il devrait y avoir un gros trésor avec quelques ossements... Je pense que ce trésor sera perdu à jamais et que celui qui ira à l'intérieur de cette crypte ne dira jamais rien...

    C'est de même pour Carcassonne, la crypte dans le parking de l'Hôtel du Donjon, de même pour Campagne sur Aude, Pieusse...

    Pech Cardou... Concernant les deux grottes que j'ai localisé et confirmé cette année (je t'en avais déjà parlé en 2014) et il y a deux galeries parallèles qui mènent à ces deux grottes. L'une pourrait abriter le fameux tombeau d'Alaric II "

     


    votre commentaire
  • INSOLITE : Le Don " Incroyable " d'Albert Fagioli, Oberhausbergen, 18 juin 2016. (Hervé de Chanlendar) 

    INSOLITE

    Le don « incroyable » d’Albert Fagioli 

     

    Il se définit comme radiesthésiste, « chercheur extrasensoriel » ou encore « archéologue intuitif » : le Lorrain Albert Fagioli utilise ses dons présumés pour repérer des souterrains, mais aussi partir à la recherche de trésors légendaires. Il est venu jouer du pendule, il y a peu, près de Strasbourg.

    Quand il parle de ses recherches, Albert Fagioli a du mal à prononcer une phrase sans y glisser un « C’est énorme ! » ou un « C’est incroyable ! » Incroyable, ça l’est souvent, effectivement. Et pour ceux qui, « comme saint Thomas » , nous et beaucoup d’autres, demandent à voir pour croire, Albert Fagioli a organisé une journée de démonstration de ses talents, le samedi 4 juin, au fort Frère, à Oberhausbergen, près de Strasbourg.

    Tests au fort Frère

    Quand il ne défraie pas la chronique, Albert Fagioli, 53 ans, est « mécanicien régleur en machine offset » dans la région de Nancy. Mais dans ses temps libres, il se fait, dit-il, « radiesthésiste ». Voire « chercheur extrasensoriel ». Voire, dit-il encore, « archéologue intuitif ». Il s’est découvert un don pour la radiesthésie depuis qu’il s’est acheté un dowser, en 1995.

    Un dowser, c’est la version moderne de la baguette du sourcier et du pendule de Tournesol : très schématiquement, c’est un tube métallique (que l’on peut remplir si besoin) monté sur roulement à billes. Albert Fagioli assure l’utiliser pour trouver diverses choses. Et en particulier du vide, c’est-à-dire des cavités souterraines.

    Une dizaine de personnes avaient répondu à son invitation au fort Frère, l’un des ouvrages de la ceinture fortifiée construite par les Allemands autour de Strasbourg après 1870. Parmi eux se trouvaient des spéléologues, des membres du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et Laurent Glady, gérant de Camexplo, une société qui envoie des robots dans les cavités où l’homme ne peut ou veut aller.

    Le test proposé consistait à repérer les souterrains de contre-mines du fort : en surface, dans la forêt, Albert Fagioli (qui portait pour l’occasion un polo avec les mots « World Dowsing France », le nom de la société qu’il souhaiterait créer en autoentrepreneur) devait déterminer avec son dowser leur tracé et leur profondeur, et Laurent Glady confirmer la chose en captant les signaux électroniques d’une balise placée dans ces tunnels.

    On a assisté à la première démonstration, et autant le dire : elle fut moyennement concluante. Le tracé énoncé par le radiesthésiste était décalé de plusieurs mètres par rapport au signal reçu. Au moins, on pourrait positiver en concluant que le test n’était pas pipeauté… Doté d’une foi aussi incroyable que son don, Albert Fagioli ne s’est évidemment pas découragé : il a expliqué le décalage par la forte pluie, qui a pu perturber la transmission des ondes, ou bien par le fait que les tunnels, là, ont des ramifications en épis.

    Laurent Glady n’a pas basculé, lui non plus, dans le camp des sceptiques : « Avant cette expérience, on a effectué avec Albert des tests sur 13 souterrains, et il en a repéré douze ! , assure le gérant de Camexplo. Si son système fonctionne, il faut reconnaître que c’est bien plus pratique qu’un scanner… »

    Procédé de détection censé jouer sur l’hypersensibilité, la radiesthésie est un phénomène qui interroge, certes, mais est relativement connu. Des professionnels peuvent y recourir, non comme une fin en soi, mais comme un moyen d’orienter des recherches. Là où ça se complique, et où l’on entre dans une dimension qui évoque la voyance, c’est quand Fagioli assure repérer une île au trésor (en l’occurrence celle du capitaine Kidd) en confrontant son dowser à une carte (ça marcherait aussi avec Google Maps !) ou quand il raconte avoir, avec l’aide conjointe de son « travail mental » et de son pendule, retrouvé un objet perdu par son propriétaire…

    Haut-Barr : les traces de la légende

    Mais Albert Fagioli peut se targuer d’une référence : la publication, en 2008, dans la maison d’édition alsacienne Coprur, d’un livre sur Le testament du duc d’Enghein , sous-titré Le secret du fabuleux trésor de Mathilde. Et aujourd’hui il rêve tout haut du coup qui fera taire tous les sceptiques, y compris nous et saint Thomas : le trésor du Haut-Barr.

    Il assure avoir repéré un important réseau de souterrains partant de ce château et menant vers diverses églises ; or, une légende raconte que dans ces sous-sols aurait été caché, pendant les guerres de religion, un magot dont la plus belle pièce était une statue de Jésus en or massif…

    Le Lorrain attend d’avoir les autorisations et les moyens de creuser. Incroyable, non ? Forcément, mais la vie ne mérite-t-elle pas des injections régulières de merveilleux ? Et sur ce cas précis, on ne peut se résoudre totalement à évacuer cette question : et s’il avait raison ?….

    EN SAVOIR PLUS Sur le blog d’Albert Fagioli : http://albert-fagioli.blogg.org

     

     *** Une date avait déjà été annulée le 30 avril…Hélas le beau temps n’était pas au rendez-vous pour ce samedi 3 juin. Il n’y avait aucune autre date à proposer avant les mois de juillet et août. Donc celle-ci fut maintenue...

    Après plus de 3 mois de pluie les conditions climatiques n’étaient pas au rendez-vous. Mr Fagioli tient à remercier toutes les personnes qui ont fait le déplacement pour voir comment il opère pour localiser des souterrains, malgré la pluie. Ce samedi matin il eut un message de la part de monsieur le maire de Haegen qui s’excusez de ne pouvoir venir car il y a eu des dégâts dans son village suite à des fortes pluies de la nuit. Il devait venir en compagnie de sa femme.

    Ce matin-là, chose incroyable a environ 100 km de Strasbourg, une très grosse averse sur l’autoroute qui relie Metz à Strasbourg…. On se croyait comme dans le film les Visiteurs…l’orage qui éclate à l’arrivée dans le château de Montmirail…On n’y voyait rien…Vitesse 60km sur l’autoroute (c’est très rare)

    Heureusement cela n’a duré que quelques kilomètres.

    En arrivant au Fort Frère une petite éclaircie qui n’a duré que quelques minutes…

    Mr Fagioli tient à remercier l’un des responsables du Fort Frère Mr Franck Burckel qui a permis de préparer cette journée.

    C’est sous la pluie que la présentation a commencée à l’arrière du fort et pour la plupart munie d’un parapluie.

    Mr Fagioli tient à remercier les journalistes des DNA et de l’Alsace de s’être déplacés malgré le mauvais temps.

    Même les moustiques étaient de la parties…

    Ce matin-là seulement le premier souterrain pu être testé en surface… On peut souligner que le terrain n’avait pas été préparé par Mr Fagioli car s’il avait su qu’à l’arrière du fort c’était la jungle et les montagnes russes il aurait opté pour un autre endroit pour montrer ses capacités. (Sur un autre site où il aurait de l’herbe et du plat pour pouvoir mettre ses piquets à la verticale des souterrains. Et en plus il y avait d’autres souterrains en épis qui pouvaient fausser des résultats.
    (Il parait que les radars de sol ne vont pas plus loin qu’un à deux mètres de profondeur si le sol est imbibé d’eau.)

    Pour info les souterrains se trouvent à environ 9 à 10 mètres de profondeur à l’arrière du fort.

    Le résultat pour la localisation du premier souterrain n’a pas été très concluante car nous étions décalés de quelques mètres par rapport au piquet placé par la suite avec une sonde placée dans le sol du souterrain.

    Ce décalage pourrait s’expliqué par le sol  chargé au maximum d’eau…ce qui peut induire des erreurs du côté de la sonde électronique ou même des repérages de Mr Fagioli avec son dowser. Pour ce premier repérage ont peut dire que la seule chose concluante c’était que les piquets plantés par Mr Fagioli étaient parallèles à ceux placées par Mr Laurent Glady de Camexplo.

    Le mauvais temps n’a pas permis de continuer la démonstration pour les 7 autres souterrains… Tout le monde était d’accord de retourner se mettre à l’abris sous la toile de tente dressée à l’entrée du Fort. De là Mr Laurent Glady eut l’idée de faire un autre test : C’est de confirmé la présence du souterrain qui permet de passer du Fort aux souterrains de contre-mines. Celui-ci passe entre les deux murs des fossés et il y a de l’herbe à cet endroit. Dommage que les journalistes n’étaient plus là pour cette démonstration. Mais les personnes du BRGM d’Alsace et l’un des conseillers municipaux de la mairie d’Otterswiller était encore là. Les piquets furent placés par Mr Fagioli et l’emplacement fut confirmé par la sonde placée par Mr Glady dans le sol du souterrain. (Pour info le souterrain à cet endroit se trouve à environ 3 mètres de profondeur car il se trouve dans les fossés du Fort en contre-bas.)

    Chose inédite réalisé par Mr Fagioli : il a testé ses marquages au sol avec les yeux fermés et son Dowser indiqué exactement les marquages réalisés auparavant… Le BRGM, le conseiller municipal d’Otterswiller, Mr Laurent Glady peuvent attestés de ce résultat.

    (Cela prouve que même les yeux bandés son appareil réagis au-dessus du souterrain et qu’il n’y aucune tricherie et aucune possibilité de repérage.)

    Mr Fagioli teint a préciser qu’il pourrait écrire un petit livre sur toutes les recherches de conduites d’eau, tout à l’égout, descente de chéneaux...etc. Qu’il a localisé et confirmé…comme dernièrement à Pieusse, à Limoux, à Carcassonne…

    Après cette matinée bien arrosée…Place au Barbecue… Une dizaine de personnes sont restées pour le déjeuner.

    La journée c’est terminé par la visite du Fort Frère avec comme guide Mr Franck Burckel. Pendant la visite, la pluie a continuée à tomber avec une forte intensité…***


    votre commentaire
  • Chercheur extrasensoriel , Oberhausbergen, repérage au Fort-Frère, le 5 juin 2016. (Gilles Chavanel)

    Quand on écoute ce Lorrain, mécanicien sur machine offset de métier, ses dons de radiesthésiste sont indéniables. Avec son appareil, doté d’un tube creux dans lequel, selon ce qu’il cherche, il va mettre de l’or, de l’eau ou tout simplement de l’air pour repérer des souterrains.

    Et pour prouver une fois de plus ses capacités, il a organisé, hier matin, une démonstration au fort Frère qui abrite huit souterrains. Il devait délimiter en surface leur tracé et corroborer ses relevés avec ceux des techniciens de Camexplo qui avaient placé une sonde dans les galeries. La société située à Oberhausbergen est spécialisée dans les repérages vidéo en sous-sol, collabore avec Albert Fagioli depuis un an et demi, et son patron Laurent Glady reconnaît qu’il a été bluffé par les résultats de ce « chercheur extrasensoriel », comme il se qualifie.

    Des références à l’appui

    L’entreprise a fait des tests dans des souterrains dans la région de Strasbourg. « Il en a repéré 12 sur 13 », constate Laurent Glady. Puis il rappelle les travaux effectués dans la région du château du Haut-Barr où Albert Fagioli a détecté un réseau de souterrains qui s’étend de Marmoutier jusqu’à Saverne. Il évoque même la présence d’or en sous-sol. De quoi alimenter la légende selon laquelle un trésor sous la forme d’un Jésus en or massif et de ses douze apôtres en argent massif aurait été caché dans une crypte souterraine au moment des guerres de religion. Des demandes de sondage ont été déposées à la DRAC, sans réponse jusqu’à présent. Le radiesthésiste a également œuvré autour de la forteresse de Carcassonne.

    Une expérience peu concluante

    Pour la société Camexplo, si les dons d’Albert Fagioli sont avérés, « c’est beaucoup plus rapide qu’un scanner et ce gain de temps a un intérêt économique évident ». Quant aux géologues du BRGM, présents à la démonstration, ils ont estimé que cette démarche suscitait un réel intérêt, mais « qu’en aucun cas, elle ne pouvait être le support technique unique dans le cadre de chantiers menés par l’entreprise....

    Or l’expérience au fort Frère n’a pas été convaincante, tout au moins sur le premier repérage auquel nous avons assisté. Certaines personnes présentes ont évoqué une météo peu favorable ; d’autres ont estimé que l’expérience aurait dû être réalisée sur un terrain désigné au dernier moment, moins « préparé », même si l’homme affirme n’être jamais venu ici.

    Quoi qu’il en soit, Albert Fagioli espère créer son entreprise d’ici la fin de l’année et convaincre suffisamment de clients pour qu’elle soit viable. En attendant, il affirme qu’il a trouvé un trésor dans l’océan Indien juste en plaçant son dowser sur une carte ! Avouez que ça laisse perplexe !

    *** Une date avait déjà été annulée le 30 avril…Hélas le beau temps n’était pas au rendez-vous pour ce samedi 3 juin. Il n’y avait aucune autre date à proposer avant les mois de juillet et août. Donc celle-ci fut maintenue...

    Après plus de 3 mois de pluie les conditions climatiques n’étaient pas au rendez-vous. Mr Fagioli tient à remercier toutes les personnes qui ont fait le déplacement pour voir comment il opère pour localiser des souterrains, malgré la pluie. Ce samedi matin il eut un message de la part de monsieur le maire de Haegen qui s’excusez de ne pouvoir venir car il y a eu des dégâts dans son village suite à des fortes pluies de la nuit. Il devait venir en compagnie de sa femme.

    Ce matin-là, chose incroyable a environ 100 km de Strasbourg, une très grosse averse sur l’autoroute qui relie Metz à Strasbourg…. On se croyait comme dans le film les Visiteurs…l’orage qui éclate à l’arrivée dans le château de Montmirail…On n’y voyait rien…Vitesse 60km sur l’autoroute (c’est très rare)

    Heureusement cela n’a duré que quelques kilomètres.

    En arrivant au Fort Frère une petite éclaircie qui n’a duré que quelques minutes…

    Mr Fagioli tient à remercier l’un des responsables du Fort Frère Mr Franck Burckel qui a permis de préparer cette journée.

    C’est sous la pluie que la présentation a commencée à l’arrière du fort et pour la plupart munie d’un parapluie.

    Mr Fagioli tient à remercier les journalistes des DNA et de l’Alsace de s’être déplacés malgré le mauvais temps.

    Même les moustiques étaient de la parties…

    Ce matin-là seulement le premier souterrain pu être testé en surface… On peut souligner que le terrain n’avait pas été préparé par Mr Fagioli car s’il avait su qu’à l’arrière du fort c’était la jungle et les montagnes russes il aurait opté pour un autre endroit pour montrer ses capacités. (Sur un autre site où il aurait de l’herbe et du plat pour pouvoir mettre ses piquets à la verticale des souterrains. Et en plus il y avait d’autres souterrains en épis qui pouvaient fausser des résultats.
    (Il parait que les radars de sol ne vont pas plus loin qu’un à deux mètres de profondeur si le sol est imbibé d’eau.)

    Pour info les souterrains se trouvent à environ 9 à 10 mètres de profondeur à l’arrière du fort.

    Le résultat pour la localisation du premier souterrain n’a pas été très concluante car nous étions décalés de quelques mètres par rapport au piquet placé par la suite avec une sonde placée dans le sol du souterrain.

    Ce décalage pourrait s’expliqué par le sol  chargé au maximum d’eau…ce qui peut induire des erreurs du côté de la sonde électronique ou même des repérages de Mr Fagioli avec son dowser. Pour ce premier repérage ont peut dire que la seule chose concluante c’était que les piquets plantés par Mr Fagioli étaient parallèles à ceux placées par Mr Laurent Glady de Camexplo.

    Le mauvais temps n’a pas permis de continuer la démonstration pour les 7 autres souterrains… Tout le monde était d’accord de retourner se mettre à l’abris sous la toile de tente dressée à l’entrée du Fort. De là Mr Laurent Glady eut l’idée de faire un autre test : C’est de confirmé la présence du souterrain qui permet de passer du Fort aux souterrains de contre-mines. Celui-ci passe entre les deux murs des fossés et il y a de l’herbe à cet endroit. Dommage que les journalistes n’étaient plus là pour cette démonstration. Mais les personnes du BRGM d’Alsace et l’un des conseillers municipaux de la mairie d’Otterswiller était encore là. Les piquets furent placés par Mr Fagioli et l’emplacement fut confirmé par la sonde placée par Mr Glady dans le sol du souterrain. (Pour info le souterrain à cet endroit se trouve à environ 3 mètres de profondeur car il se trouve dans les fossés du Fort en contre-bas.)

    Chose inédite réalisé par Mr Fagioli : il a testé ses marquages au sol avec les yeux fermés et son Dowser indiqué exactement les marquages réalisés auparavant… Le BRGM, le conseiller municipal d’Otterswiller, Mr Laurent Glady peuvent attestés de ce résultat.

    (Cela prouve que même les yeux bandés son appareil réagis au-dessus du souterrain et qu’il n’y aucune tricherie et aucune possibilité de repérage.)

    Mr Fagioli teint a préciser qu’il pourrait écrire un petit livre sur toutes les recherches de conduites d’eau, tout à l’égout, descente de chéneaux...etc. Qu’il a localisé et confirmé…comme dernièrement à Pieusse, à Limoux, à Carcassonne…

    Après cette matinée bien arrosée…Place au Barbecue… Une dizaine de personnes sont restées pour le déjeuner.

     

    La journée c’est terminé par la visite du Fort Frère avec comme guide Mr Franck Burckel. Pendant la visite, la pluie a continuée à tomber avec une forte intensité…***


    votre commentaire
  • La croix marquant la zone d'une crypte inédite à Rennes-le-Château....et à côté deux croix des cartes aux trésors du capitaine William Kidd. (Albert Fagioli)

     

    La croix marquant la zone d'une crypte inédite à Rennes-le-Château....et à côté deux croix des cartes aux trésors du capitaine William Kidd. (Albert Fagioli)

    Et oui ce sont des croix qui ont fait rêver beaucoup de monde...et la dernière à Rennes-le-Château pourrait à son tour faire parler d'elle...

    Y a-t-il bien une crypte sous cette croix ? Et y a -t-il quelque chose à l'intérieur ?

    Encore merci à Nancy C. pour avoir prise ces photos de cette croix que Mr Fagioli avait oublié de prendre lors de son passage à Rennes-le-Château. (Il était en pleine discussion avec des habitants de Rennes...lol..)

    Pour ceux que ça intéresse l'histoire de l'île aux trésors du capitaine William Kidd, vous pouvez aller sur ce blog ou sur son Facebook :

    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406

    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406/2

    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406/3

     

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.814198248618599.1073741843.100000852930924&type=3

    ***Cette croix va disparaitre avec le temps...elle a été réalisée avec une bombe de chantier...***

    *** Elle devrait disparaitre avant le futur projet de pavage de la rue principale...***


    votre commentaire
  • La bataille de Vouillé, au printemps 507 et la mort du roi Alaric II.(photo Internet)

    On recherche en France le fameux tombeau d'Alaric II et celui de son père Alaric I en Italie...

    D'après Mr Fagioli il pourrait y avoir le tombeau d'Alaric II sous le Pech Cardou, dans une grotte avec quelques objets important... Il avait déjà annoncé en 2014 la localisation de deux grottes sous le Pech Cardou mais il n'avait pas encore vérifié son emplacement et les deux galeries parallèles qui mènent à celle-ci. C'est chose faite en 2016.

    Pour le moment il ne donnera pas les emplacements de celle-ci et il ne dira pas si elles sont sur le domaine de Serres ou de Rennes-le-Bains.

    Par contre il va publier son travail concernant les souterrains du château de Blanchefort... Peut-être aurez-vous des indices pour trouver les départs de ces deux galeries qui pourraient être très anciennes...peut-être remonté à l'époque des Celtes....

    Voir le premier article annonçant la localisation de ce tombeau, aujourd'hui mardi 2 août 2016 : (Midi Libre, Bruno Coince)

    Il repère des cryptes mais personne ne veut le croire Dans l'Aude avec son dowser, Albert Fagioli a repéré plusieurs cryptes. Mais il rencontre du scepticisme... Que se passe-t-il pour Albert Fagioli ? Ou plutôt, que ne se passe-t-il pas ? Ce radiesthésiste lorrain qui, à l'aide de son dowser (l'équivalent de la baguette de noisetier), a repéré des ... 

     

     

    http://www.midilibre.fr/ 


    votre commentaire
  • Voici quelques relevés des points de passage des souterrains du château de Pieusse, mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Voici quelques relevés des points de passage des souterrains du château de Pieusse, mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Voici une autre vue des emplacement des souterrains et cryptes....

    Voir quelques photos sur Facebook :

    Pieusse 2014 :
    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130878246950596.1073741859.100000852930924&type=3 

    Pieusse 2016 : 
    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130878246950596.1073741859.100000852930924&type=3 

     


    votre commentaire
  •  

    Voici quelques relevés des points de passage des souterrains du château de Pieusse, mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Voici quelques photos de Pieusse en 2016...Voir quelques différences avec celle de 2014...Un champs a complétement changé...
    Il est passé de vignes à un champs de blé...
    Vous pouvez voir les relevés GPS des points de passage du souterrain qui part depuis le château de Pieusse...Celui-ci se trouverait à une profondeur d'environ 10 mètres...
    Tous ces relevés dans le village ont été réalisés avec le nouveau propriétaire du château de Pieusse et de son fils...
    2016 devait aboutir à un projet de sondage sur une parcelle où il y avait de la vigne...hélas en quelques mois le propriétaire de celle-ci avait changé d'avis...
    C'est dommage...Mais cela n'est pas perdu..lol..
    Il y a un proverbe qui dit "" tous les chemins mènent à Rome.... ""

    Vous pouvez voir également un petit début de souterrain qui avait été découvert dans les années soixante par les chercheurs mais il était éboulé à plusieurs mètres...Et éboulé également sous le passge de la route ...également à plusieurs endroit...Mais celui-ci n'est pas le souterrain dont parle la légende de Monseigneur Richard Dillon car il ne se trouve qu'à environ 3 mètres de profondeur...
    Et celui de la légende se trouve "" EN DEDANS A 6 BRASSES...""" Je vous laisse calculer quel profondeur cela fait....
    Une petite info...Une brasse devrait faire environ 1.8288 mètres...

    Vous pouvez voir qu'il pourrait y avoir la présence d'au moins 3 cryptes en rouge...


    votre commentaire
  • A Pieusse pour des relevés GPS dans le village, le mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

     

    A Pieusse pour des relevés GPS dans le village, le mercredi 20 juillet 2016. (Albert FAGIOLI)

    Ce jour là Mr Fagioli a fait des relevés GPS des passages des souterrains dans le village. Il était accompagné par le nouveau propriétaire du château de Pieusse, Mr Jean-François ACCART et de son fils.

    Vous pourrez voir un aperçu des emplacements des souterrains et des zones où se trouveraient plusieurs cryptes autour du village.

    Voir quelques photos sur Facebook :

    Pieusse 2014 :
    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130878246950596.1073741859.100000852930924&type=3 

    Pieusse 2016 : 

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.1130911960280558.1073741860.100000852930924&type=3 

     

     


    votre commentaire
  •  

    Position précise de cette salle souterraine, sous les pieds de Mr Fagioli, 14 juin 2016. (Albert Fagioli)

    Cette salle fait environ 8 à 9 mètres de diamètre car les mesures exactes n'ont pas été réalisées avec un mètres et aucun marquage au sol. Simplement quelques petit repère dans le sable.

    Il y a un petit tronçon de souterrain qui provient de la Tour pleine qui se trouve à quelques mètres de la Tour du Trésor. Il fait environ 11 mètres de long...

    Et oui cela n'est rien par rapport au souterrain qui part de la Tour du Tréseau et qui arrive à la salle du parking de l'Hôtel du Donjon dans la cité médiévalle de Carcassonne (Là-bas il ,y a environ 300 mètres pour arriver à cette salle)

    Et oui les journalistes  ont bien compris qu'un souterrain qui part d'une Tour dite du "" Trésor "" et qui arrive dans une salle souterraine...Celle-ci s'appelle "" La salle aux trésors ""

    Voir sur son blog :

    http://albert-fagioli.blogg.org/carcassonne-la-cite-medievale-c26554390

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.757428277628930.1073741838.100000852930924&type=3 

    *** Le point en commun avec la Cité Médiévalle de Carcassonne ... C'est bien évidemment "" Les Wisigoths "" ***


    votre commentaire
  • Vue de la Tour de l'Horloge, photo internet.On peut voir l'emplacement de cette salle, 14 juin 2016.(Albert Fagioli)

    On peut voir que le souterrain qui part après de cette salle prend la direction du Fleuve (La Vienne)

    Arrive-t-il jusqu'au fleuve... Ou passe-t-il sous le fleuve...

    Bonne question...


    votre commentaire
  •  

    L'emplacement de la salle circulaire inédite dans la forteresse de Chinon, Indre et Loire, 14 juin 2016. (Albert Fagioli)

    On peut voir sur ce croquis la zone où se trouverait cette salle souterraine...Apparemment les deux Tours à droite de la Tour dite "Tour du Trésor " ont toutes les deux des fonctions bien précise...Apparemment on dit qu'elles sont pleines...

    Le souterrain qui part de la crypte pour sortir de la forteresse pourrait bien passer par l'autre tour pleine... Ce jour là cela n'a pas été vérifié....seulement le petit tronçon d'environ 11 mètres qui arrive dans cette salle souterraine a été confirmé...Mais il y a bien deux départs depuis celle-ci.

     


    votre commentaire
  • Présentation des derniers travaux à Mr le maire de Rennes-le-Château, 18 juillet 2016. (Albert Fagioli)

    Ce jour là Mr Fagioli était monté à Rennes-le-Château sans avoir prévenu la mairie. Il est arrivé vers les 9h00 du matin..Il n y avait pas encore de voiture sur le nouveau parking sur la droite en arrivant à Rennes. Pendant plus d'une heure il a réalisé des repérages et coordonnées GPS. Comme il ne savait pas si Mr le maire serait là, il a marqué d'une croix blanche la zone de la crypte inconnue (marquage avec de la bombe de chantier qui va disparaître dans peu de temps)

    C'est la seule marque qui a été faite à Rennes-le-Château...(C'est au cas où il n'aurait pas pu rencontrer Mr le maire)

    Pendant les relevés GPS près du château d'eau il a rencontré un employé municipal qui lui a dit que Mr le maire était à la mairie. En arrivant à la mairie il a eu la chance que Mr le maire et l'un de ses adjoint été présents ainsi que la secrétaire de mairie.

    Après une courte présentation, car il avait déjà rencontré Mr le maire et d'autres adjoints municipaux à l'époque, en 2009 et 2013... Il expliqua qu'il voulait montrer l'emplacement d'une troisième crypte inédite dans le village de Rennes le Château ainsi que le passage du seul souterrain qui sort du village.

    Mr le maire accorda environ 30 minutes pour qu'il puisse montrer ses derniers travaux. Il lui montra bien évidemment la marque faite avec une bombe blanche  sur la route principale de Rennes. 

    Mr Fagioli lui expliqua que c'était en cas où il ne l'avait pas rencontré, il aurait eu un marquage au sol pour lui indiquer la zone.

    Mr le maire dit à Mr Fagioli : "" Vous n'allez pas faire des graffitis dans tout le village. ""

    Mr Fagioli répondit : "" Non, que c'était le seul. ""

    C'est en faisant ses repérages qu'il apprit par un habitant que la rue Principale de Rennes pourrait un jour, être refaite avec des pavés tout neuf. Quel aubaine...

    La gérante du nouveau restaurant le Dragon de Rhedae été intriguée de voir quelqu'un près de son restaurant avec un appareil dans les mains (un dowser). Mr Fagioli lui dit qu'il cherchait une salle souterraine qui serait à cheval sur la route et sous son restaurant. Et le plus incroyable c'est qu'ils dorment quasiment juste au dessus de cette salle souterraine, au premier étage du restaurant.

    Une petite discussion s'en suivie...et elle apprit que Mr Fagioli était de Lorraine près de Metz. Ben le monde est petit car elle lui dit qu'elle était native d'Amnéville près de Metz.

    On pourra dire aujourd'hui que "" La messe est dite concernant Rennes-le-Château "". Bien évidemment en parlant des travaux de Mr Fagioli...

    Voir les précédent rapports sur ce blog et sur son Facebook :

    http://albert-fagioli.blogg.org/rennes-le-chateau-la-fin-d-un-mythe-c26554322

    http://albert-fagioli.blogg.org/rennes-le-chateau-la-fin-d-un-mythe-c26554322/2

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.163622360342861.29316.100000852930924&type=3

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.578565298848563.1073741826.100000852930924&type=3

    *** Prochainement sur ce blog la suite pour Pieusse et les nouveauté 2016 pour le château de Blanchefort, le Pech Cardou, (Peut-être Pomas et le château de Coustaussa) ***

    *** Sans oublié la découverte de 2016 dans l'Indre et Loire, "" une salle souterraine inédite qui relie la Tour dite "" du trésor "" de la forteresse de Chinon . ***


    votre commentaire
  •  

    Les relevés GPS de plusieurs souterrains et l'emplacement d'une crypte inédite près du restaurant le Dragon de Rhedae, le 18 juillet 2016. (Albert Fagioli)

    Vous pouvez voir que les relevés GPS du souterrain qui part du château d'eau et l'emplacement du passage du seul souterrain qui part sort de Rennes le Château.

    Ainsi que les deux cryptes sous l'église et la nouvelle crypte localisée dans la rue principale.

    Voir les précédent rapports sur ce blog et sur son Facebook :

    http://albert-fagioli.blogg.org/rennes-le-chateau-la-fin-d-un-mythe-c26554322

    http://albert-fagioli.blogg.org/rennes-le-chateau-la-fin-d-un-mythe-c26554322/2

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.163622360342861.29316.100000852930924&type=3

     

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.578565298848563.1073741826.100000852930924&type=3

     


    votre commentaire
  • Rennes-le-Château 2016 : Fagioli le retour sous la bannière de " World Dowsing France " , 18 juillet 2016 : (Albert Fagioli)

    Après 2009, 2013, 2014 en incognito et cette année 2016, Fagioli dévoile l'emplacement d'une crypte inédite qui se trouve une partie sur la route principale de Rennes et l'autre sous le nouveau restaurant de Le Dragon de Rhedae (anciennement L'Amarante)

    Il avait déjà annoncé cette découverte en 2009 mais il n'avait pas donné son emplacement. Et oui déjà 7 ans...

    Il avait dit à l'époque que la troisième crypte avait un accès depuis le cimetière...Et c'est toujours le cas...

    Il ne donne toujours pas le point d'accès de cette troisième crypte qui prend son départ dans un très ancien puits qui a été comblé... Sa profondeur de départ se trouverait entre 20, 30 ou 40 mètres de profondeur. Et oui cela fait énorme.

    A votre avis que peut cacher cette petite salle souterraine ???

    Des ossements !!! Certainement...

    Autre chose !!! Certainement...

    Apparemment Saunière n'a pas eu accès à cette crypte. A-t-il eut connaissance qu'il y aurait une cache dans une crypte depuis le cimetière ... Certainement oui... C'est pour cela qu'il a cherché pendant plusieurs nuits dans le cimetière et qu'il a tout chamboulé. (Sans résultat jusqu'à ce qu'on lui interdise de creuser)

    Cela fait énorme 20, 30 ou 40 mètres cubes de terre à enlever pour un curé ...(Même à deux personnes)

    Ce lundi 18 juillet Mr Fagioli a fait la connaissance du nouveau propriétaire du château de Rennes-le-Château. Il a effectué en sa compagnie une recherche autour de son château et également à quelques pas de celui-ci, autour de l'ancienne chapelle Saint-Pierre aux Liens.

    Mr Fagioli aurait confirmé la présence de deux départs de souterrains qui prennent la direction de l'église et le cimetière. Est-ce des vrais souterrains anciens ou des souterrains réalisés à l'époque de Chatillon et de la ruée vers l'or de Rennes-le-Château !!! (20ème siècle)

    Par contre en faisant le tour avec son dowser de l'ancienne église de Saint-Pierre aux Liens (pour la première fois) Mr Fagioli a pu constater qu'il y avait également deux départs de souterrains depuis les ruines de cette église.

    Un qui prendrait la direction du château de Rennes et un autre vers le bas du village.

    Ce jour là les points terminaux de ces souterrains n'ont pas été réalisé faute de temps.

    Voir les précédents rapports sur ce blog et sur son Facebook :

    http://albert-fagioli.blogg.org/rennes-le-chateau-la-fin-d-un-mythe-c26554322

    http://albert-fagioli.blogg.org/rennes-le-chateau-la-fin-d-un-mythe-c26554322/2

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.163622360342861.29316.100000852930924&type=3

     

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.578565298848563.1073741826.100000852930924&type=3

     


    votre commentaire
  • Le plan actualisé des emplacements des souterrains sous le Fort de Campagne sur Aude, 17 juillet 2016. (Albert Fagioli)

     

    Le plan actualisé des emplacements des souterrains sous le Fort de Campagne sur Aude, 17 juillet 2016. (Albert Fagioli) 

    Voici les relevés réalisés le 17 juillet 2016 des emplacements des souterrains sous le Fort de Campagne sur Aude.

    Petite légère différence avec le croquis publié en novembre 2015...(à distance)

    On peut  dire qu'ils sont à une grande profondeur et que 2 souterrains sont à la même profondeur de la crypte et les deux autres sont plus profond et ils partent certainement d'une tour à côté de la crypte. Vous pouvez deviner quels sont ces souterrains sur le croquis.

    Vous pouvez voir sur ce croquis qu'il n y a qu'un seul souterrain qui prend la direction de l'Aude..Passe t-il en dessous de l'Aude ?

    Bonne question...

    Pour le moment les relevés des points terminaux de ces souterrains n'ont pas encore été réalisés. Ainsi que les relevés GPS. Cela sera pour une autre fois.

    Les dimensions de la salle souterraine n'ont pas pu être relevés, faute d'accès au bâtiment car le propriétaire n'était pas là ce jour-là.

     Voir quelques photos sur Facebook :

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.990516410986781.1073741854.100000852930924&type=3 


    votre commentaire
  • Le souterrain qui passe sous l'église de Campagne sur Aude. (Albert Fagioli)

    On peut voir sur cette photo la zone de passage du souterrain qui passe sous l'église de Campagne sur Aude. Il se trouve à une grande profondeur. 

    Voir quelques photos sur Facebook :

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.990516410986781.1073741854.100000852930924&type=3 


    votre commentaire
  • Relevés des passages des souterrains sous le Fort de Campagne sur Aude, le 17 juillet 2016. (Albert Fagioli)

     

    Relevés des passages des souterrains sous le Fort de Campagne sur Aude, le 17 juillet 2016. (Albert Fagioli)

    Le mois de juillet 2016 une autorisation a été donnée pour vérifier les passages des souterrains sous le Fort de Campagne Sur Aude.

    Une date fut donnée pour le 17 juillet à 9h00.

    Mr le Maire de Campagne sur Aude a mandaté Mr Tharin pour accueillir Mr Fagioli lors de sa visite dans le village. (Mr Tharin est le doyen des conseillers municipaux et féru d'Histoire de son village) Une dame était également présente pour accueillir Mr Fagioli, il s'agit de l'une des deux dames qui s'occupent de l'entretien de l'église.

    Heureusement qu'il y a encore aujourd'hui des bénévoles...

    Vous pourrez voir le plan réactualisé des passages des souterrains sous le Fort.

    Toujours 3 départs de souterrains depuis le Fort et un accès depuis l'intérieur de celui-ci…avec quelques modifications par rapport au croquis réalisé à distance.

    Sauf petit bémol lors de cette visite...le propriétaire de la maison où se trouverait une salle souterraine était absent ce jour-là. Donc nous n'avons pas pu contrôler les dimensions en surface de celle-ci.

    Mais on peut voir que les quatre souterrains se dirigent vers un même point.... Que se passe-t-il dans cette zone...

    Je vous laisse réfléchir….

    Et oui il y a bien une salle souterraine...

    Voir quelques photos sur Facebook : 

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.990516410986781.1073741854.100000852930924&type=3


    votre commentaire
  • La découverte du trésor du capitaine William Kidd sur KO WANG NOK, emplacement marqué d’une flèche. (Photo Google Earth) (Albert Fagioli)

    Voici l’emplacement  d’un des trésors du capitaine William Kidd.

    Ce sont les objets qui ne craignent pas l’eau qui ont été enterrés sur île de KO WANG NOK. Le trou qu’il a réalisé à

    l’époque pour cacher ce trésor est de 7 by 8 by 4. (7 pieds de large par 8 pieds de longueur  et 4 pieds de

    profondeur)

    Cela donne environ en mètres : 1,85m par 2.11m par 1.05m

    Les gouvernements Français, Anglais, Thaïlandais sont au courant depuis le mois de décembre 2014.

    L’UNESCO de Paris, le British Museum de Londres, la British Library de Londres sont au courant depuis 2016.

    Le premier article de presse sur la découverte de l’île au trésor de Kidd publié en décembre 2014.

    Pourquoi aujourd’hui révéler la position où devrait se trouver ce fabuleux trésor ?

    Parce que, il n y a eu aucune avancée auprès des autorités Thaïlandaises…. En Thaïlande, en France, et en Belgique.

    Et de plus le propriétaire de l’ile (une petite compagnie minière) ne veut plus donner d’autorisation de faire des

    fouilles sur son île… A l’époque il nous avait donné une autorisation verbale, mais depuis qu’il a appris qu’il pourrait

    y avoir une partie du trésor de Kidd sur son île…il aurait changé d’avis…

    Sa réponse : « C’est qu’il a peur, qu’on lui confisque l’île en cas de découverte de ce trésor. »

    Ben voyons…Bizarre…N’est-ce pas…

    Par contre j’avais appris par un intermédiaire d’une personne qui habite dans la région de l’Archipel de Taling Ngam

    qu’il avait entreprit des recherches dans la partie de la clairière sur l’île… Il peut toujours chercher dans la clairière…

    Celui-ci ne se trouve pas dans la clairière.. LOL…

    Pas de chance… Mais qui sera le premier à déterrer ce trésor… Le propriétaire, l’Etat Thaïlandais, l’armée

    Thaïlandaise, les pirates de l’Océan Indien… Ou peut-être qu’il a déjà été déterré par un milliardaire de la région de

    Winnipeg au Canada…(Qui est au courant des travaux de Mr Fagioli

    depuis plusieurs mois et c’est lui qui avait racheté les originaux des cartes aux trésors dans les années 60/70.

    Perdu pour perdu, Mr Fagioli donne la zone où devrait être ce trésor sur KO WANG NOK. Par contre il garde bien au

    chaud, la zone où il devrait y avoir une très petite grotte avec les objets les plus délicat.


    A vous de trouver… les indices se trouvent dans les cartes de Kidd…

    Alors pour ceux qui douteraient que ces cartes soient des fausses…Ils n’ont qu’à reprendre le décryptage des cartes

    et se rendre également sur le blog de Mr Fagioli…

    Chercher aussi où se trouve une fameuse épave…

    Mr Fagioli a eu dernièrement une autre confirmation que c’est la bonne île au trésor :

    Vous pouvez suivre les travaux sur ce blog ou sur Twitter ou sur  Facebook :

    Blog :

    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406

    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406/2

    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406/3

    Twitter :

    https://twitter.com/INDIANA57/media

    Facebook :

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.814198248618599.1073741843.100000852930924&type=3

    Son futur site professionnel : (World Dowsing France)

    http://albert-fagioli.fr/

    *** 2015 aura été également une belle année en découverte surtout la localisation du réseau de souterrain du Haut-

    Barr et enfin la découverte du fameux rocher dit de DIDACUS…(Le Révérend Père DIDACUS) Sans oublier la salle

    circulaire sous le rocher du Markfel du château du Haut-Barr. Que contient cette salle circulaire de 7 mètres ? ***

    http://albert-fagioli.blogg.org/chateau-du-haut-barr-c26861522

     

    *** 2016 commence bien par la localisation d’une salle souterraine circulaire (8 à 9 mètres) dans la forteresse de

    Chinon… Est-ce la salle du trésor à l’époque des Wisigoths …

    Ou est-ce la salle du trésor du Roi d’Angleterre, Henri II, père de Richard Cœur de Lion…

    S’il y a bien une salle souterraine, que reste-il dedans ?

    Prochainement sur ce blog : ***

    http://albert-fagioli.blogg.org/forteresse-de-chinon-c28745838

     

    *** Vous pourrez voir que la découverte de l’île au trésor du capitaine William Kidd…Il ne s’agit pas que d’un simple

    coup de baguette « MAGIQUE » (Dowser) sur une carte ou sur Google Earth… ***

     

    France TV METZ du 17 février 2015 :

    https://www.youtube.com/watch?v=29i6HED7-yg

    *** Vous pouvez utiliser la régle de mesure de Google Earth pour vous aider. ***


    votre commentaire
  • La forteresse de Chinon, mardi 14 juin. (Albert Fagioli)

     

    La forteresse de Chinon, mardi 14 juin. (Albert Fagioli)

    En déplacement dans la Vienne, Mr Fagioli s'est rendu dans  la forteresse de Chinon (Forteresse Royale dans l'Indre et Loire) Après avoir eu l'autorisation de l'adjoint de la directrice du monument...Il demanda s'il pouvait confirmer la présence d'une salle souterraine inédite dans la forteresse, dans la partie centrale du château. Vous pourrez voir les résultats prochainement sur ce blog. 

    Après des jours de pluie....Ce matin-là en arrivant vers 9h30 à Chinon le soleil était au rendez-vous quasiment toute la matinée...Hélas vers midi une averse qui faisait comprendre qu'il était l'heure de reprendre la route pour la Lorraine. Mais l'essentiel a pu être réalisé ainsi que la visite de la forteresse.

    On peut voir en arrière-plan la Tour de l'Horloge de la forteresse.

    http://www.forteressechinon.fr/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Chinon 

    http://www.ot-saumur.fr/FORTERESSE-ROYALE-DE-CHINON_a12141.html 

    http://a2t.univ-tours.fr/notice.php?id=85&menu=Texte   

     


    votre commentaire
  • " Réponse de Mme la ministre de la Culture et de la Communication, Mme Audrey Azoulay, le 4 avril 2016. (Marie-Amélie KELLER)

    Monsieur, Vous avez sollicité une audience auprès de Madame Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, afin de présenter votre découverte de l’île au trésor du capitaine William Kidd dans l’archipel de Taling Ngam, en Thaïlande.

    La ministre a pris connaissance de votre correspondance avec attention et vous en remercie. Elle m’a chargée de la transmettre aux services concernés de la direction générale des patrimoines.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

     Marie-Amélie KELLER "

    Après la réponse du Président de la République, voici la réponse de Mme la ministre de la Culture et de la Communication...On va attendre la réponse du responsable du patrimoine...


    votre commentaire
  •  

    Fort Frère près de Strasbourg, démonstration comment Mr Fagioli opère pour localiser les 8 souterrains de contre-mines. (Photo / Cédric Populus)

    Une matinée sera prévue le samedi 30 avril 2016, avec l'accord de l'un des responsables du Fort Frère Mr Franck Burckel aux alentours de 9h30.

    Une autre date est également prévue le samedi 4 juin, en cas de mauvais temps pour la matinée du 30 avril. (Reporter en cas de pluie)

    Les maires des villages de Haegen, d'Otterswiller, de Marmoutier et même de Saverne et Gottenhouse seront invités pour cette journée. Il y aura aussi une invitation aux membres de la DRAC de Strasbourg.

    Mr Fagioli fera une démonstration comment il opère pour localiser ces souterrains de contre-mines qui sont connus et visitables pour certains.

    Une fois le marquage au sol réalisé, Mr Laurent Glady ( http://www.camexplo.fr/ ) de la société CAMEXPLO ira placer une petite sonde électronique dans le sol du souterrain puis il reviendra en surface pour vérifier si les marquages au sol correspondent à la verticale de sa sonde placée dans celui-ci. Cette opération pourra être répétée plusieurs fois car il y a 8 souterrains. 

    Mr Laurent Glady possède un appareil pour détecter en surface l'emplacement de sa sonde placé dans le souterrain et celui-ci donnera également la profondeur où se trouve cette sonde. (Ces souterrains se trouvent à environ 6 mètres de profondeur)

    Mr Fagioli a déjà prouvé  plusieurs fois comment il repère des souterrains en Alsace dans la rue de Sélestat à Strasbourg, Square à Strasbourg, la rue de Lorraine au Fort de Mutzig, et dans le Fort Ducrot à Mundolsheim (Mr Yves Lefèvre en garde un bon souvenir)

    http://fort-ducrot.mundolsheim.fr/

    Une journée porte ouverte pour ces personnes avant les journées du Patrimoine. Il y aura en fin de matinée une petite collation de prévue. (encore merci aux responsables du Fort Frère et à Mr Laurent Glady pour la préparation de cette journée)

    Site de l'association du Fort Frère de Oberhausbergen : http://www.fort-frere.eu/

    Quelques exemples sur l'Histoire des souterrains de contre-mines :

     https://fr.wikipedia.org/wiki/Souterrain

     http://www.comune.torino.it/musei/franc/mcpmat.htm

     http://souterrains.vestiges.free.fr/spip.php?article5

     

     


    votre commentaire
  • La légende des souterrains du Haut-Barr, petite présentation sur le site de Mr Yves Herbo. (Photo / Hervé Colson)

     

    La légende des souterrains du Haut-Barr, petite présentation sur le site de Mr Yves Herbo. (Photo / Hervé Colson)

    Une présentation des travaux de Mr Fagioli sur le site internet de Mr Yves Herbo :

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/les-legendes-de-saverne-deviennent-de-l-histoire.html 

    Une bonne nouvelle... Un sourcier vient de confirmer la présence de plusieurs souterrains sur le tracé publié par Mr Fagioli. (Dont ceux qui se trouvent près du fameux Rocher dit de DIDACUS)

    Prochainement il y aura un groupe de plusieurs sourciers, géobiologues d'une grande association Alsacienne qui effectueront des passages sur les points FAGIOLI et chacun donnera sa version...Et peut-être même une association de Lorraine... A suivre...

    Les points GPS de Mr Fagioli : http://albert-fagioli.blogg.org/les-releves-gps-des-souterrains-du-chateau-du-haut-barr-albert-fagioli-a119606542

     


    votre commentaire
  • Première réponse depuis les courriers envoyés depuis décembre 2014. (Président François Hollande)

    Première réponse depuis les courriers envoyés depuis décembre 2014. (Président François Hollande)

    " Monsieur, vous avez écrit au Président de la République pour solliciter une audience. Chargée de vous répondre, je dois vous préciser que le Chef de l'Etat ne peut malheureusement réserver une suite favorable aux nombreuses demandes d'entrevue qui lui sont quotidiennement adressées. Mais, attentive à votre démarche, je n'ai pas manqué de la relayer auprès de Madame la Ministre de la Culture et de la Communication.

    Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'assurance de ma considération distinguée. (Isabelle SIMA) "

    C'est une réponse habituelle... Mais par contre Mme la Ministre de la Culture va avoir deux courriers sur son bureau...lol ...(Et deux DVD)

    Mr Fagioli a l'habitude de ce genre de réponse depuis plus d'une dizaine d'années...voir sur ce blog :

    http://albert-fagioli.blogg.org/54-courriers-etat-francais-eveche-c26554352 

    Pour information voici le prochain site professionel de Mr Fagioli, en construction : WORLD DOWSING FRANCE :

    http://albert-fagioli.fr/ 

    Et vous pouvez voir son CV de radiesthésiste : http://albert-fagioli.fr/a-propos/mon-cv-de-radiesthesiste/

     


    votre commentaire
  •  

    Derniers courriers envoyés au Président de la République, à Mme la Ministre de la Culture, à la Couronne d'Angleterre et à l'ambassade de Thaïlande en France.(Février 2016) (Albert Fagioli)

    Voici les derniers courriers envoyés suite à la découverte de l'île au trésor du capitaine William Kidd le 25 novembre 2014. Un premier courrier avait été envoyé en décembre 2014 qui n'a jamais reçu de réponse...Lamentable..

    Dans ce dernier courrier il était joint un DVD avec de nombreuses photos et le décryptage des cartes de Kidd...avec la solution finale...

    L'Unesco est également prévenu concernant cette découverte... On attend également une réponse de leur part...

    Voir sur ce blog : 

     
     
     
     
     

     

     Sur Facebook : 

     

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.814198248618599.1073741843.100000852930924&type=3 

     

    Page William Kidd sur Facebook : 

    https://www.facebook.com/capitaine.william.kidd/ 

     

    Prochainement un grand magazine sur Paris donnera l'emplacement exact de ce trésor... Pas besoin de radar de sol ou détecteur de métaux...il suffira de compter en "" PAS "" depuis 3 repères sur l'île pour arriver au dessus des 20 coffres... Les dimenssions du trou sont indiquées sur une des cartes de Kidd...

    En cm / 185cm de large par 211cm de longeur par 105cm de profondeur

    En pieds / 7 Feet By 8 Feet By 4 Feet

    1 Yard = 0.913m

    1 pied = 26.48cm (entre 1668 et 1799)

    *** En ce qui concerne l'ambassade de Thaïlande à Paris, depuis décembre 2014 aucun rendez-vous n'a été accordé à Mr Fagioli pour exposer ses travaux concernant sa découverte de l'île au trésor du capitaine William Kidd...***

    *** Comme disait un certain La Buse " Mon trésor à qui saura déchiffrer mon... " ***

    *** Pour Kidd ... " Son trésor à qui saura décrypter ses cartes... " ***


    votre commentaire
  •  

    Derniers courriers envoyés au Président de la République, à Mme la Ministre de la Culture, à la Couronne d'Angleterre et à l'ambassade de Thaïlande en France.(Février 2016) (Albert Fagioli)

    Voici les derniers courriers envoyés suite à la découverte de l'île au trésor du capitaine William Kidd le 25 novembre 2014. Un premier courrier avait été envoyé en décembre 2014 qui n'a jamais reçu de réponse...Lamentable..

    Dans ce dernier courrier il était joint un DVD avec de nombreuses photos et le décryptage des cartes de Kidd...avec la solution finale...

    L'Unesco est également prévenu concernant cette découverte... On attend également une réponse de leur part...

    Voir sur ce blog : 

     
     
     
     
     

     

     Sur Facebook : 

     

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.814198248618599.1073741843.100000852930924&type=3 

     

    Page William Kidd sur Facebook : 

    https://www.facebook.com/capitaine.william.kidd/ 

     

    Prochainement un grand magazine sur Paris donnera l'emplacement exact de ce trésor... Pas besoin de radar de sol ou détecteur de métaux...il suffira de compter en "" PAS "" depuis 3 repères sur l'île pour arriver au dessus des 20 coffres... Les dimenssions du trou sont indiquées sur une des cartes de Kidd...

    En cm / 185cm de large par 211cm de longeur par 105cm de profondeur

    En pieds / 7 Feet By 8 Feet By 4 Feet

    1 Yard = 0.913m

    1 pied = 26.48cm (entre 1668 et 1799)

    *** En ce qui concerne l'ambassade de Thaïlande à Paris, depuis décembre 2014 aucun rendez-vous n'a été accordé à Mr Fagioli pour exposer ses travaux concernant sa découverte de l'île au trésor du capitaine William Kidd...***

    *** Comme disait un certain La Buse " Mon trésor à qui saura déchiffrer mon... " ***

    *** Pour Kidd ... " Son trésor à qui saura décrypter ses cartes... " ***


    votre commentaire
  • Une petite grotte sur KO WANG NOK et le fameux parchemin dit de YUNNAN. (Albert Fagioli)(Photo Christophe Lerat)

    Une petite grotte sur KO WANG NOK et le fameux parchemin dit de YUNNAN. (Albert Fagioli)(Photo Christophe Lerat, 02 / 01/ 2015) 

    On peut voir sur cette photo une petite entrée d'une grotte le long d'une petite falaise de l'île de KO WANG NOK. Non il n y a plus rien dans cette grotte, mais c'est dans une grotte comme celle-ci avec une certaine profondeur qui monte beaucoup plus haut que la mer pour éviter de prendre l'eau et être toujours au sec. C'est dans une très petite grotte que le capitaine William Kidd à caché le quart de son trésor...tous les objets qui craignent l'eau et qui ne peuvent pas être enterré à même le sol...Mais pour cette cache il vous faudra chercher dans un autre endroit...

    Vous pouvez voir que la crique des contrebandiers pourrait bien être au Nord Ouest de KO WANG NOK.

    Le Golf de Thaïlande a été la base arrière du capitaine William Kidd certainement dès la grande prise du Quedach Merchant en janvier 1698... TALING NGAM le repère des brigants de SURAT-THANI...

    Lors de son voyage en tant que corsaire puis pirate, Kidd avait certainement fait la rencontre de brigants (pirates) qui étaient de la région du Golf de Thaïlande.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires