•  

    KO WANG NAI, île en face de KO WANG NOK, voir les indices sur la carte dite N°2 de Kidd. (Albert Fagioli)

    On peut voir que Kidd était très ingénieux et qu'il a laissé beaucoup d'indices sur plusieurs cartes... En mélangeant beaucoup de choses... Mais toutes ses cartes font parties de l'Archipel de TALING NGAM, en Thaïlande...Avec bien évidemment deux cartes de KO SAMUI...

    Et on peut voir le vraie visage de sa vraie île au trésor concernée par les 20 TURTLES / 20 COFFRES...

    Les MEDIAS NATIONAUX et INTERNATIONAUX ont du mal pour le moment à relayer ma découverte...Oui ils attendent peut être la sortie de mon livre sur le capitaine Kidd (en préparation)...LOL

     

    Mr Fagioli vient de contacter le BRITISH LIBRARY et le BRITISH MUSEUM de LONDRES pour leur faire part de ses travaux.


    votre commentaire
  •  

    Beaucoup de chercheurs se sont posé la question sur cette fameuse date de 1669. On peut bien voir sous le 69 ce petit soulignement volontaire de Kidd...Et qui n'a rien a voir avec le W de William. C'est un indice laissé par Kidd pour dire que cette date n'est pas la bonne et qu'il faut simplement inverser le 6 et le remplacer par 9....Ce qui fait la date de 1699...et OUI 1 an après avoir attaqué le Quedagh Merchant...C'est a cette date qu'il a caché tous ses trésors dans l'Archipel de TALING NGAM en Thaïlande. Et je peux confirmer que toutes ces cartes sont bien des vraies...

    Et pourtant c'est comme  " le Port Salut " quand on a la solution c'est facile...Regarder les cartes du capitaine Kidd avec les photos de Google Earth ou Maps c'est impressionnant le réalisme de ces plans réalisés à main levée par lui, il y a  plus de 300 ans...

    Oui il y a des cartes qui ressemblent moins mais regarder les détails pour certaines ...Bec en haut à gauche, Bec en haut à droite... Bosse en haut...Décalage en bas... Lac.... Vallée de la Mort.... et vous avez les croquis de KO WANG NAI / KO WANG NOK / KO RAP / KO MAT LANG et KO SAMUI  

    Mais les plus flagrandes sont KO SAMUI et KO RAP.

    Alors messieurs les chercheurs je vous renvoie tous à vos cartes...

    Quant aux médias ils attendent certainement la sortie de mon prochain livre sur le capitaine William Kidd...Ou le premier coup de pioche sur KO WANG NOK....

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Le coffre du capitaine William Kidd retrouvé sur l’île de Gardiner à New York. (Albert Fagioli)

     

    On peut voir sur la liste de l’inventaire du coffre que Kidd a donné (lors de son arrestation) à Lord Bellomont.

    Kidd ensuite se rend à Boston, afin de rencontrer son ancien protecteur et financier, Lord Bellomont. Ce dernier, loin de se rendre aux arguments de Kidd le fait arrêter et le transfert en Angleterre afin qu’il soit jugé, Il fait aussi saisir le navire de Kidd et récupérer le trésor de Gardiner.(un coffre)

    Le reçu officiel délivré le 7 juillet 1699 donne le détail suivant :

    -          3 sacs de poudre d’or

    -          1 sac de pièces d’or

    -          1 sac de pièce en argent

    -          1 sac de bague en argent et pierres précieuses

    -          1 sac de gemmes brutes

    -          1 sac de cristaux purs avec deux améthystes et deux agates

    -          1 sac de boutons et de lampes en argent

    -          2 barres d’or

    -          1 sac contenant 67 pierres précieuses diverses

    Le tout pour 60 Kilos et 15 000 Livres Sterling de l’époque

    Donc en faisant le calcul pour 20 coffres ….

    20 * 60 Kilos = 1200 kilos environ

     

    Et en valeur 20 * 15 000 £ = 300 000 Livres Sterling de l’époque environ


    votre commentaire
  • Les 3 caches (3 dimensions des trous) des trésors du capitaine William Kidd. (Albert Fagioli)

    On peut voir les 3 indications sur les cartes de Kidd (N°2, N°5 et N°6)

    Pourtant cela a l'air simple ...Il s'agit bien de Longueur par Largeur par la Profondeur.

    On peut voir également le texte de quelques lignes qui parle d'une grotte... Alors il y a trois caches ou quatre caches !!!!

    Peut-être que l'une des dimensions correspond à Longueur par Largeur par Hauteur...(La fameuse grotte)

    Réfléchissez !!!


    votre commentaire
  • Carte de Kidd , dite N° 2 . On peut voir la vraie forme de l'île au trésor du capitaine William Kidd et elle correspond bien à KO WANG NOK.(Albert Fagioli) 

    Oui il a bien dessiné la vraie île au trésor mais en miniature... Pourtant il l'a représenté sur la carte de l'île de KO MAT LANG, en face de KO SAMUI. (Oui c'est incroyable...)

     C'est encore un indice de plus pour résoudre l'énigme de Kidd.... certain dirons que le lac dessiné sur une des cartes de KO SAMUI pourrait représenter la vraie île au trésor...Mais apparemment sur une des cartes on vois bien le vrai lac de KO SAMUI (Il est légèrement profilé comme sur sur une des cartes de Kidd, un ballon de baudruche que l'on tire)


    votre commentaire
  • KO WANG NOK / Archipel de TALING NGAM / THAILANDE / La dernière île au trésor !!! (Making-of Photos) (Albert Fagioli

    KO WANG NOK / Archipel de TALING NGAM / THAILANDE / La dernière île au trésor !!! (Making-of Photos) (Albert Fagioli)(Christophe Lerat)

    Voici un petit Making-of des premières photos prisent de KO WANG NOK le 2 janvier 2015. Plus de 120 photos ont été prisent ce jour-là. (Environ 3h30 sur l'île)

    Toutes ces photos ont été prisent avec leurs coordonnées GPS et également les points cardinaux (des prises de vues) C'est ce qui a demandé beaucoup de temps car Il fallait retranscrire toutes ces infos sur un plan avec les numéros des photos. Ce fût le premier contact avec cette fameuse île en attendant notre prochaine expédition pour vérifier s'il y a toujours l'un des trésors du capitaine William Kidd...Et oui ses 20 coffres....ses 20 TURTLES.

    Peut-être vous ne comprenez pas pourquoi faire des photos avec les coordonnées GPS et les points cardinaux !!!
    C'est pour vérifier certains indices sur les cartes de Kidd...

    Si le trésor est encore sur cette île, tant mieux pour le gouvernement Thaïlandais...

    Mais s'il est encore là-bas !!! ...Va-t-il le rester encore longtemps !!!

    Ce n’est pas grave KO WANG NOK sera toujours l'une des îles au trésor de Kidd....Il restera encore l'île avec la fameuse petite grotte...Chercher bien les indices sont dans les cartes de Kidd...Et peut-être encore une autre...(3 ou 4 caches pour Kidd en comptant l'île de Gardiner)

    Encore une info de taille...La latitude est la bonne sur une des cartes de Kidd et vous avez également la bonne longitude inscrite sur une des cartes de Kidd...il faudra que vous rajoutiez le chiffre 7 (C'est le décalage d'un méridien. Cherchez lequel !!!)

    Tout est inscrit dans toutes les cartes de Kidd, même le nom de l'archipel sur la carte dite N°4 (TA  LI  NY) Ce qui correspond à l'Archipel de TALING en Thaïlande. Le NY c'est pour la cache à New York sur l'île de Gardiner.
    Et le Y(En minuscule) en Grec est aussi un g. Cela donne bien TALING. Et cela fait également NY pour New York. (Le coffre offert à Lord Bellomont)
    C'est comme 1+1 font 2....Mais apparemment seulement Albert Fagioli a fait toutes ces découvertes... Depuis plus de 80 ans que ces cartes circulent sur Internet et dans le monde entier.

    Pour cette cache il n y a pas de problème elle a été donné à Lord Bellomont de la part de Kidd en 1701 et elle a donc été déterré.


    votre commentaire
  • Ile aux trésors du capitaine William Kidd. (Expédition pour île aux trésors en Thaïlande)(Albert Fagioli)

    Ile aux trésors du capitaine William Kidd. (Expédition pour île aux trésors en Thaïlande)(Albert Fagioli)

    Appel aux Dons pour financer cette expédition sur l'ile du capitaine William Kidd. 

    https://www.leetchi.com/c/cagnotte-de-albert-fagioli 


    votre commentaire
  • Les cartes au trésor du capitaine William Kidd, N°2, 5, 6. (Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    On peut voir les deux cartes du capitaine William Kidd sur Ko Samui avec différentes informations sur celles-ci. Mais on peut bien voir l'emplacement du LAC (LAKE) ainsi que la Vallée de la Mort (Death Valley)

    L'autre carte N°2 correspond à Ko Mat Lang...Oui c'est celle qui est la moins ressemblante des 6. Mais les autres parlent d'elles-mêmes.

    D'autres détails seront publiés dans le second livre de Mr Fagioli (ïle au trésor du capitaine William Kidd / ses 3 trésors et un bonus) et il y en a pour plus de 100 000£...

    Comme dirait  La BUSE :  *** Mes trésors a qui saura... ***

    On peut bien reconnaitre KO SAMUI et KO MAT LANG


    *** C'est évident  ***


    *** Mon cher WATSON. ***


    votre commentaire
  • Le puzzle reconstitué du capitaine William Kidd...(Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    Le puzzle reconstitué du capitaine William Kidd...(Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    On peut voir le puzzle des cartes du capitaine William Kidd reconstitué à 100 %.

    On peut voir dans le grand rectangle marron la zone de l'Archipel de Taling Ngam.

    Et on a sur les cartes de Kidd :

    Ko Wang Nai / Ko Wang Nok / Ko Rap / Ko Samui / Ko Mat Lang


    votre commentaire
  • Les 3 cartes au trésor du capitaine William Kidd, N° 1, 3, 4. (Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    Eh oui le puzzle est complet....

    C'est trop facile quand on a la solution et cela saute aux yeux... Plus de 300 ans sépare les cartes de Kidd et les photos de ces îles... C'est incroyable les ressemblances des cartes de Kidd avec ces îles !!!

    Oui c'est sans commentaire...

    Cela fait plus d'un an et les autorisations de la part du gouvernement Thaïlandais ont du mal à venir... à arriver..

    Et oui, quel est l'île au 100 000 £ / l'île aux 20 coffres / l'ile aux 20 TURTLES !!!!!

    Si  Sherlock Holmes avait vraiment existé...
    Il aurait dit :

    *** C'est évident mon cher Watson... ***

             

    Le capitaine William Kidd nous a laissé un vrai " Puzzle " et Mr Fagioli tire un grand chapeau a un certain avocat nommé Hubert Palmer qui a eu une chance inouïe de trouver quasiment toutes les cartes de Kidd...Hélas pour lui il n'a pas pu les exploiter.


    votre commentaire
  •  

    KO WANG NOK, Archipel de TALING NGAM, Thaïlande, l'île au trésor du capitaine William Kidd (Sans commentaire) (Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    Il falait percer les secrets des cartes de Kidd, se méfier des " Leurres " et autres fausses pistes, inverser certains chiffres, inverser certains points cardinaux, comprendre certains mots...etc

    Ne pas tomber dans les pièges de Hon Tre Long, Hei Ling Chau et surtout de l'île des COCOS...

    Pour plus d'infos voir sur le Facebook, le Twitter, You Tube de Mr Fagioli.

    Facebook : 
    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.814198248618599.1073741843.100000852930924&type=3 

    Twitter : 
    https://twitter.com/INDIANA57

    Site professionnel :
    http://albert-fagioli.fr/ 

    Blog :
    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406

    Blog :
    http://albert-fagioli.blogg.org/ile-au-tresor-du-capitaine-william-kidd-c26554406/2 

    You Tube :
    https://www.youtube.com/watch?v=QiRxRfNnMzY


    votre commentaire
  •  

    Les cartes du capitaine William Kidd décryptées par Albert Fagioli. (Albert Fagioli)

    Mr Fagioli a décrypté toutes les cartes du capitaine William Kidd. Vous pouvez voir les cartes avec les images de Google Maps ou Google Earth plus de 300 ans après...Oui c'est impressionnant.

    Tous les chercheurs de trésors, mathématiciens, radiesthésistes, historiens, académiciens, politiciens...etc ...

    Tous à vos livres....Et c’est facile quand on a la solution sous les yeux…

    Il y a très peu de journalistes étrangers qui ont parlés de cette découverte des cartes de Kidd…Mr Fagioli tient à remercier Mr Michael Alexander du journal The Courier en Ecosse, pour son article : 

     

    http://albert-fagioli.blogg.org/the-courier-diviner-claims-he-has-discovered-captain-kidd-s-long-lost--a116736442

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Le capitaine William Kidd sur KO SAMUI, Thaïlande, carte N°5 de Kidd. (Albert Fagioli)

    C'est une autre carte avec d'autres indices...

    Vous pouvez voir les indices laissés par le capitaine William Kidd sur une des cartes découvertes par Hubert Palmer dans les années trente. Certains chercheurs disent qu'il s'agit de carte réalisé par un certain Harold T Wilkins. Mr Fagioli peut dire qu'il s'agit bien de vraies cartes réalisé par le capitaine Kidd...Y at-il des rajouts par ce Wilkins ? A vous de juger !!!! 

    Mr Fagioli vous donnes quelques indices qu'il a déjà donné depuis le 25 novembre 2014, date de sa découverte. 

    Vous pouvez voir sur cette carte l'emplacement du " LAC ". (Nord-Est de KO SAMUI) 

    Vous pouvez voir sur cette carte l'emplacement d'une " EPAVE ". (Nord-Ouest de KO SAMUI) 

    Vous pouvez voir sur cette carte une zone appelée " LA VALLEE DE LA MORT ". (Nord-Est de KO SAMUI) 

    Vous pouvez voir sur cette carte l'emplacement d'une " LAGUNE ". (Est de KO SAMUI) 

    Vous pouvez utiliser Google Earth pour naviguer dans la Vallée de la Mort (en 3D). Pourquoi Kidd a appelé cette Vallée, la Vallée de la  " MORT ". 

    Vous pouvez voir que Kidd a accosté juste en Face de KO MAT LANG, au Nord-Est de KO SAMUI. 

    D'autres indices seront publiés dans le prochain livre de Mr Fagioli, " L'ile au trésor du capitaine William Kidd "... Cela sera son deuxième livre après celui sur le Duc d'Enghien. 

    Quel est l'EPAVE qui git  au Nord-Ouest de KO SAMUI ? 

    Pourquoi Kidd a accosté sur KO SAMUI ? 

    Pourquoi a-t-il appelé cette Vallée " La Vallée de la Mort " ? 

    Y a-t -il quelque chose sur KO SAMUI ? 

    Tous les chercheurs ont fait fausse piste et ne sont jamais arrivés à la conclusion de Mr Fagioli. Sauf l'un des descendants du capitaine William Kidd, après plus de 300 ans, il est arrivée dans le Golf de Thaïlande sur une île à l'Est de KO SAMUI. Ce n’est pas le fait du pur Hasard (Il devait avoir des infos plus concrètes) 

    Aucun chercheur n'a donné une île du Golf de Thaïlande...Et pourtant la clef de l'énigme était dans la carte dite N°4 de Kidd...caché dans les petit bois de la carte en 3 fois deux lettres TA   LI  NY....TALING NGAM (archipel de TALING NGAM en Thaïlande) 

    Tapé TALING NGAM sur Google Maps et vous verrez quels sont les îles sur les cartes de Kidd... 

    https://www.google.fr/maps/place/Taling+Ngam,+Ko+Samui+District,+Surat+Thani,+Tha%C3%AFlande/@9.3931207,99.8674766,12z/data=!3m1!4b1!4m2!3m1!1s0x3054f4f812d5b2a1:0x40223bc2c3826e0 

     

     Pour plus d'infos voir aussi sur le Facebook de Mr Fagioli : 

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.814198248618599.1073741843.100000852930924&type=3

    *** Un indice de taille à voir sur une des deux cartes ...regarder bien la forme du LAC que Kidd a dessiné...et regarder en 2015 comment est la forme du LAC de KO SAMUI. ***


    votre commentaire
  • Le capitaine William Kidd sur KO SAMUI, Thaïlande, carte de Kidd. (Albert Fagioli)

    Le capitaine William Kidd sur KO SAMUI, Thaïlande, carte N°6 de Kidd. (Albert Fagioli)

    Vous pouvez voir les indices laissés par le capitaine William Kidd sur une des cartes découvertes par Hubert Palmer dans les années trente. Certains chercheurs disent qu'il s'agit de carte réalisé par un certain Harold T Wilkins. Mr Fagioli peut dire qu'il s'agit bien de vraies cartes réalisé par le capitaine Kidd...Y at-il des rajouts par ce Wilkins ? A vous de juger !!!! 

    Mr Fagioli vous donnes quelques indices qu'il a déjà donné depuis le 25 novembre 2014, date de sa découverte. 

    Vous pouvez voir sur cette carte l'emplacement du " LAC ". (Nord-Est de KO SAMUI) 

    Vous pouvez voir sur cette carte l'emplacement d'une " EPAVE ". (Nord-Ouest de KO SAMUI) 

    Vous pouvez voir sur cette carte une zone appelée " LA VALLEE DE LA MORT ". (Nord-Est de KO SAMUI) 

    Vous pouvez voir sur cette carte l'emplacement d'une " LAGUNE ". (Est de KO SAMUI) 

    Vous pouvez utiliser Google Earth pour naviguer dans la Vallée de la Mort (en 3D). Pourquoi Kidd a appelé cette Vallée, la Vallée de la  " MORT ". 

    Vous pouvez voir que Kidd a accosté juste en Face de KO MAT LANG, au Nord-Est de KO SAMUI. 

    D'autres indices seront publiés dans le prochain livre de Mr Fagioli, " L'ile au trésor du capitaine William Kidd "... Cela sera son deuxième livre après celui sur le Duc d'Enghien. 

    Quel est l'EPAVE qui git  au Nord-Ouest de KO SAMUI ? 

    Pourquoi Kidd a accosté sur KO SAMUI ? 

    Pourquoi a-t-il appelé cette Vallée " La Vallée de la Mort " ? 

    Y a-t -il quelque chose sur KO SAMUI ? 

    Tous les chercheurs ont fait fausse piste et ne sont jamais arrivés à la conclusion de Mr Fagioli. Sauf l'un des descendants du capitaine William Kidd, après plus de 300 ans, il est arrivée dans le Golf de Thaïlande sur une île à l'Est de KO SAMUI. Ce n’est pas le fait du pur Hasard (Il devait avoir des infos plus concrètes) 

    Aucun chercheur n'a donné une île du Golf de Thaïlande...Et pourtant la clef de l'énigme était dans la carte dite N°4 de Kidd...caché dans les petit bois de la carte en 3 fois deux lettres TA   LI  NY....TALING NGAM (archipel de TALING NGAM en Thaïlande) 

    Taper " TALING NGAM " sur Google Maps et vous verrez quels sont les îles sur les cartes de Kidd... 

    https://www.google.fr/maps/place/Taling+Ngam,+Ko+Samui+District,+Surat+Thani,+Tha%C3%AFlande/@9.3931207,99.8674766,12z/data=!3m1!4b1!4m2!3m1!1s0x3054f4f812d5b2a1:0x40223bc2c3826e0 

     

     Pour plus d'infos voir aussi sur le Facebook de Mr Fagioli : 

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.814198248618599.1073741843.100000852930924&type=3 

    *** Un indice de taille à voir sur une des deux cartes ...regarder bien la forme du LAC que Kidd a dessiné...et regarder en 2015 comment est la forme du LAC de KO SAMUI. ***


    votre commentaire
  • INSOLITE : De Metz à la Thaïlande.

    Albert Fagioli et le trésor du pirate écossais. 

    Le pirate William Kidd avait caché son trésor à travers le monde. Depuis trois siècles, des dizaines de chercheurs se sont échinés à le retrouver. Albert Fagioli, lui affirme détenir la clé du mystère, grâce à une méthode originale.

    William Kidd (1645-1701) n’est pas connu en France. En Angleterre, aux Etats-Unis, si, énormément. Le pirate écossais a inspiré Edgar Poe et surtout Robert Louis Stevenson. La légende lui prête un trésor massif, de 400 000£ d’époque, grâce notamment à la prise du Quedah Merchant, en 1698.

    Oui ou non ?

    Ses cartes ont été retrouvées. Des dizaines de chercheurs s’y sont cassé les dents. Son descendant lui-même, Chris Engel, était sûr jusqu’à ces derniers jours que le trésor de William Kidd était caché dans une île déserte à l’Est du Vietnam. Jusqu’à ce qu’il s’enthousiasme pour la version d’Albert Fagioli.

    « Tout a commencé le 25 novembre, quand j’ai regardé à la tété un documentaire sur les chasseurs de légende », précise-t-il. L’histoire interpelle Albert Fagioli. De son domicile de Charly Oradour, il se met au travail à sa façon. Avec sur son écran Goggle Earth et dans sa main son appareil fétiche : Un Dowser. Ce truc, il l’a en mains depuis 19 ans. Il fonctionne comme les baguettes de radiesthésiste, en un peu plus précis peut-être. Avec lui, il trouve sources et cavités, réseaux perdus et souterrains. C'est-à-dire que, le poignet fixe, Albert Fagioli s’interroge à haute voix, avant de guetter les réactions de son Dowser. Là, la règle est simple. S’il tourne dans un sens, la réponse est oui. Dans l’autre, c’est non.

    « Je lui ai demandé si le trésor existait vraiment et s’il avait été retrouvé. Il a répondu oui et non. »

    A partir de là, bien sûr, il y a de quoi être sceptique. Sauf qu’Albert Fagioli ne s’est pas arrêté là.

    Une énigme résolue.

    En deux-trois jours, le mécanicien régleur a déniché, toujours sur internet, les six cartes au trésor de William Kidd le pirate. Et puis il a laissé son Dowser de côté pour se mettre à réfléchir. A chercher les indices laissés par le pirate écossais, en faisant la part du vrai et du faux. Le faux ? Le dessin des îles. La date des cartes. Un 9 renversé en 6, notamment. Le vrai , Des chiffres dans les angles, des lettres, des caps qui, mis bout à bout, pourraient lever le secret du mystère. Trois syllabes notamment évoquent TA, puis LI puis NY.

    « Or, le g en grec s’écrit Y », souligne-t-il.

    Ce qui désigne Taling Ngam, un microscopique archipel à l’Est de l’isthme de Kra et de la Thaïlande. Lequel. Lequel archipel composé de trois île, est tellement petit que trois siècles plus tard, il n’a toujours pas été habité…Et pour cause, il appartient à un groupe minier ! Avec chiffres, cotes, photos satellite et Dowser, Albert Fagioli est donc certains d’avoir déniché l’emplacement du trésor, ou plutôt d’un des trésors du pirate. «  Il y avait trois caches au trésor. Celle de l’île Gardiner, près de New York, a été livrée par William Kidd. Celle de l’île Taling contient vingt coffres. Il reste au moins un autre coffre, sur une autre île, dans une grotte, peut être », résume Albert Fagioli.

     

    Le plus dur : fouiller

    Bien sûr, i n’est ni le seul ni le premier à croire résoudre l’énigme. Son hypothèse et sa méthode de travail sont plutôt insolites pour des cartésiens purs et durs. Sauf qu’en s’attaquant au trésor de William Kidd, Albert Fagioli a suscité l’intérêt de plusieurs journaux anglo-saxons. Il a aussi trouvé un avocat en Thaïlande pour relayer sa cause, préparer un dossier de fouilles.

    Reste le plus dur… Convaincre les autorités de Bangkok et pouvoir fouiller sur place. Mais pour y parvenir, ce ne sera plus une chasse au trésor, plutôt un parcours d’obstacles dans un monde de requins.

    Olivier JARRIGE.

     

    Le tour de France des lieux cachés

     

    Evidemment, avec son Dowser, Albert Fagioli détonne un peu dans le paysage. Mais à 51 ans, il a un certain bagage derrière lui et surtout un bon public. Son blog a déjà attiré 736 000 visiteurs, dont 26000 par mois. De Manom à la chapelle des Templiers, il s’est promené dans la région, pour dénicher souterrains, cachettes et couloirs secrets. Il a aussi livré le secret du château de Martille, dans un livre, Le testament du duc d’Enghien. Il a arpenté également Rennes-le-Château, haut-lieu de l’ésotérisme financier, et Carcassonne, l’été dernier. Toujours en quête de trésors. Souvent, ses tours de Dowser sont corroborés après coup par des archives, des plans. Mais sans jamais être concrétisés. Albert Fagioli n’a jamais mis la main sur le moindre centime, faute d’autorisation. Car en France, les fouilles sont très encadrées. « Les archéologues, les gens comme moi, ils ne les aiment pas trop » reconnaît Albert Fagioli. Cela ne l’empêche pas d’être fasciné par la chasse au trésor, et des milliers d’internautes le sont aussi à travers lui.

     


    votre commentaire
  • L'Indépendant / Midi Libre, "des souterrains repérés à Campagne sur Aude ", le 30 novembre 2015. (Bruno Coince)

    Des souterrains repérés à Campagne sur Aude.

    Et l’on reparle d’Albert Fagioli, un radiesthésiste (lire la note ci-dessous) originaire de Lorraine qui, on s’en souvient, s’est rendu dans notre région à plusieurs reprises. Son but : découvrir des cryptes et des souterrains situés sous divers monuments (Cité de Carcassonne, abbaye d4Alet-les-Bains, Pomas, Pieusse, Saint Hilaire…) qu’il avait au préalable repérés sur des plans.

    Sa méthode d’investigation, scientifiquement peu orthodoxe et universitairement non reconnue, mais néanmoins efficace, consiste à utiliser un plan du site sur lequel il a ressenti quelque chose. Il passe d’abord un dowser (l’équivalent de la baguette de coudrier) avant de finaliser son repérage avec un pendule. Les résultats ? Ils ont tous été étonnants. Certains d’entre eux ont même confirmé ce que des documents, connus des seuls historiens, démontraient.
    La DRAC intéressée.
    Et cette fois-ci, Albert Fagioli a localisé une crypte à Campagne sur Aude, plus exactement au FORT. C’est le nom du quartier situé autour de l’église : « Il s’agit d’une salle rectangulaire depuis laquelle partent quatre souterrains » , déclare le radiesthésiste : « Il y en a trois qui partent du FORT le quatrième depuis un autre bâtiment. »

    Cette crypte semble également abriter des objets non encore identifiés. Ont-ils été entreposés là par mesure de sûreté ? « En tout cas, ces souterrains ont été murés à dessein », ajoute Albert Fagioli. Depuis quelques mois, il reste en contact étroit avec la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles). Elle commence en effet à s’intéresser de près à ce Lorrain doué d’un Don extrasensoriel : «  Ils sont intéressés pour entreprendre éventuellement des sondages », confie le radiesthésiste, «  et ils aimeraient également être présents à Campagne sur Aude lorsque je ferai les repérages avec le Dowser ».

    Tombeau des Pharaon.

     En 2013, la DRAC lui avait dit qu’il pouvait sonder tous les sites qu’il désirait à condition qu’il obtienne l’accord des mairies concernées. Il ne s’en est pas privé, du moins quand il en a eu la possibilité. Mais Albert Fagioli ne se limite pas aux seules frontières de l’Hexagone. Non seulement il a localisé quatre nouveaux tombeaux dans la Vallée des Rois, en Egypte, mais il s’est également intéressé au château, à la Cathédrale et au palais épiscopal de la ville de Lincoln, au Royaume-Unis. A suivre.

    Il se définit également comme « Chercheur extra-sensoriel »

     

    Bruno Coince.

    La Vallée des Rois : 
    http://albert-fagioli.blogg.org/la-vallee-des-rois-c26554398 

    Les Pyramides d'Egypte et le Sphinx : 
    http://albert-fagioli.blogg.org/les-pyramides-d-egypte-et-le-sphinx-c26554382 

    Le Temple de Karnak : 
    http://albert-fagioli.blogg.org/le-temple-de-karnak-c26554400 

    Le Tombeau de Toutankhamon : 
    http://albert-fagioli.blogg.org/tombeau-de-toutankhamon-c27061786

     


    votre commentaire
  • Sur les traces des souterrains de Bergheim, l'Alsace du 5 octobre 2015. (Clémence Lesacq et Georges Laflute)

     

    Sur les traces des souterrains de Bergheim, l'Alsace du 5 octobre 2015. (Clémence Lesacq et Georges Laflute)

    INSOLITESur les traces des souterrains de Bergheim ? 

     

    À 52 ans, Albert Fagioli cherche souterrains et autres cryptes en s’appuyant sur la radiesthésie, souvent perçue comme du charlatanisme. Armé d’instruments peu conventionnels, il a exploré des dizaines de sites en France. Il était la semaine dernière à Bergheim, en quête notamment d’un souterrain en provenance du Haut-Koenigsbourg.

    C’est une drôle de passion, à mi-chemin entre l’archéologie et l’art divinatoire. Depuis des dizaines d’années, Albert Fagioli recherche partout en France des lieux cachés. Parmi ses découvertes récentes : des galeries inconnues sous la cité de Carcassonne, des salles enfouies sous les églises d’Alet-les-Bains ou encore de Marmoutier. L’homme de 52 ans assure également avoir trouvé l’emplacement du trésor du Capitaine Kidd ou encore de celui du Duc d’Enghien. Il a d’ailleurs publié un ouvrage sur le sujet en 2008 : Le testament du duc d’Enghien.

    Pourtant, Albert Fagioli est mécanicien régleur près de Nancy. Il fait les « 5-8 » en usine, et consacre tout son temps libre à cette passion dévorante. « C’est vrai que ça prend beaucoup de temps, et c’est du pur bénévolat… » Car là où le bat blesse, c’est que le quinquagénaire, se décrivant comme un « chercheur extrasensoriel », n’utilise pas les méthodes traditionnelles mais celles du radiesthésiste. C’est donc avec un « dowser » (mot anglais pour désigner un outil de recherche du radiesthésiste N.D.L.R.) ou encore des baguettes de sourcier, que l’homme détecte des endroits et objets cachés.

    Pour ce faire, la procédure est toujours la même : Albert utilise son pendule Mermet (pour le visualiser, imaginez la pendule du professeur Tournesol) au-dessus d’une carte, depuis chez lui à Charly-Oradour, et vient par la suite confirmer ses dires sur place.

    Savoir faire face à la critique

    Comme tout radiesthésiste, Albert Fagioli explique que ses découvertes lui viennent d’une sensibilité hors-norme au magnétisme, un « véritable don ». Difficile de ne pas crier au charlatanisme. D’autant que, en France ou à l’étranger, certains profitent de ce « don » pour monnayer des services : retrouver des objets et personnes disparus, ou encore faire un « bilan énergétique »… Albert Fagioli, lui, ne monnaye pas ses services. « Je suis passionné par les souterrains, donc je le fais bénévolement, mais je ne fais pas dans la recherche de disparus etc. ! »

    Une fois seulement, Albert a dérogé à sa règle et a accepté de se mettre en quête (gratuitement) d’une clé USB « importante » pour un inconnu. Après un « travail mental » à l’aide de son pendule (difficile d’en savoir plus sur le procédé), Albert recontacte le particulier. « Je lui ai dit : votre clé n’est pas dans votre maison ou à votre travail. Regardez plutôt à l’arrière de votre voiture. » Albert assure que, six mois plus tard, l’homme le rappelait pour lui annoncer que sa clé USB avait été retrouvée : dans le coffre d’une voiture oui, mais celle de sa mère. Albert le sait, son activité « sort des chemins battus ». Et face aux critiques il fait bloc : « Ceux qui doutent, ce sont ceux qui ne connaissent pas mon passé ! J’ai déjà eu des dizaines d’articles dans les journaux régionaux, je suis passé à la télé… Énumère le quinquagénaire comme pour se justifier. Pourtant, les gens continuent à vouloir me tester et, oui, parfois ça devient gonflant. » Se calmant quelque peu, l’homme reprend : « Les gens sont comme saint Thomas, et je peux les comprendre… Mais maintenant, quand on ne me croit pas, ça me passe au-dessus. »

    Des découvertes inédites

    Comment choisit-on un jour de devenir « chercheur extrasensoriel » ? L’intéressé hésite. « J’ai toujours été passionné de recherches historiques, d’énigmes, j’avais un détecteur de métaux… C’est vers 17 ans, vraiment, que ma passion a commencé. » En 1995, il achète son fameux « dowser » et son premier pendule et se lance à fond dans sa passion.

    « Je voudrais bien en faire une activité professionnelle, mais j’attends une découverte encore plus médiatique pour pouvoir me lancer… » Albert pourrait alors créer une micro-entreprise de « prestation de services » pour les propriétaires privés ou les services publics à la recherche de vestiges, de tunnels, de sous-terrains… Cette « grosse découverte » sera peut-être celle du trésor de Kidd ? Ou peut-être celle de plusieurs souterrains inédits, que l’homme est persuadé d’avoir découvert dans un château alsacien… Pour le moment, il n’en dira pas plus.

    SURFER Le blog d’Albert Fagioli : http://albert-fagioli.blogg.org/

    Le souterrain du Haut-Koenigsbourg ?

    Les recherches d’Albert Fagioli l’ont conduit le week-end dernier dans les environs de plusieurs châteaux alsaciens : le Haut-Barr à Saverne, le Frankenbourg, entre Neubois et La Vancelle dans le val de Villé, ainsi que le Haut-Koenigsbourg et le village voisin de Bergheim. Dans cette dernière commune, il a en effet localisé sur plan, depuis son domicile et grâce à son fidèle pendule, trois départs de souterrains depuis le cœur de la cité ainsi qu’un autre, creusé depuis le château du Haut-Koenigsbourg, qui traverserait Bergheim de part en part. Samedi, Albert Fagioli venait donc confirmer ses recherches sur le terrain, armé de son dowser.

     

    Parcourant les rues de la commune en tous sens, il indique avoir trouvé notamment deux vastes salles souterraines, rue de la Petite Église et place aux Échalas. À quand de véritables fouilles avec pelles et pioches pour vérifier les dires du « chercheur extrasensoriel » ? Mystère à suivre.

     

    http://www.lalsace.fr/bas-rhin/2015/10/06/sur-les-traces-des-souterrains-de-bergheim

     


    votre commentaire
  • Les clefs de l'ile au trésor du capitaine William Kidd depuis le 25 novembre 2014.(Albert Fagioli)

    Les clefs de l'ile au trésor du capitaine William Kidd depuis le 25 novembre 2014.(Albert Fagioli) 

    Une petite rétrospective sur l'île au trésor du capitaine Kidd et le décryptage des cartes découvertes dans les années trente par Hubert Palmer. Dans les mois qui viennent il y aura une petite vidéo sur les travaux de Mr Fagioli concernant la découverte de cette fameuse île au trésor que l'on recherche encore aujourd'hui depuis plus de 314 ans. 

    La préparation d'une expédition est toujours d'actualité .... 

    Les autorisations sont en cours. Mais il ne manque plus que le budget et le média qui suivra cette expédition du départ jusqu'à l'arrivée...

     

    Il y aura bien évidemment l’un des descendants du capitaine William Kidd qui fera partie de cette expédition. (Bien évidemment il est Ecossais, C. E.) 

    You Tube : https://www.youtube.com/watch?v=QiRxRfNnMzY 

     

     


    votre commentaire
  •  

    Vidéo des emplacements des deux cryptes dans l'église de Gorze. (24 avril 2015) (Albert Fagioli)

    Voir la vidéo sur You Tube :

    https://www.youtube.com/watch?v=As8NfQzEItI 

    Démonstration et utilisation des 3 types de baguettes pour confirmer la présence des deux cryptes sous l'église de Gorze, en Lorraine.

    - Le Dowser

    - Les baguettes en L.

    - Les baguettes en Y.

     


    votre commentaire
  • Les emplacements des deux cryptes sous l'église de Gorze, vendredi 24 avril 2015. (Albert Fagioli)

    Les emplacements des deux cryptes sous l'église de Gorze, vendredi 24 avril 2015. (Albert Fagioli)

    Vous pouvez voir les emplacements des deux cryptes sous l'église de Gorze. C'est dans laquelle  que l'on trouvera tous les ossements ? Dans l'autre y a t-il  un tombeau ?

    On peut voir qu'il y a une crypte rectangulaire d'environ 6.40m par 3.60m et une autre plus petite d'environ 3.40m par 3m.

    Un des accès depuis l'un des pilliers de gauche. Il y a bien un épitaphe sur ce côté gauche de l'église.

    Mr Fagioli a également localisé une crypte dans l'ancienne Abbaye de Gorze (Détruite aujourd'hui) et aussi une autre salle souterraine en  contre bas du village.

     


    votre commentaire
  •  

    L'église de Gorze, le vendredi 24 avril 2015. (Albert Fagioli)

    Ce vendredi 24 avril 2015, une autorisation avait été donnée pour pouvoir faire des recherches dans l'église pour confirmer la présence d'au moins deux cryptes (Tombeaux). Ce jour-là personne n'avait pu assister aux recherches de Mr Fagioli...Mais il a pu réaliser un petit film et pris des relevés qu'il a transmis dans un DVD à Mr le Maire de Gorze.

    Vous pourrez voir sur les croquis et photos qui vont suivre les emplacements des deux cryptes et du seul souterrain qui part de l'église et qui arrive dans un terrain de l'ancienne Abbaye de Gorze. Il y a également un autre souterrain perpendiculaire à celui-ci et qui arrive vers le bas du village près d'une ancienne Croix.

    Quelques semaine après son passage à Gorze, Mr Fagioli a rencontré Mr le Maire de Gorze (Mr Frédéric Levée) un des adjoints et également Mr Jacques Offmann (Ancien Maire de Gorze)

    D'après les anciens et les archives il y aurait bien au moins une crypte sous l'église de Gorze...Car pendant la Révolution les tombes qui se trouvaient autour de l'église ont été vidées et les ossements ont été mis dans une crypte sous l'église.

    Mr Fagioli tient à remercier Mr le Maire de Gorze et les membres du conseil Municipal qui l'on accueilli par la suite..Sans  oublier Mr Jacques Offmann (Ancien Maire de Gorze)

     


    votre commentaire
  • La distance entre la Tour de l'ancien château de Saverne au fameux Rocher dit de DIDACU. (Albert Fagioli)

    La distance entre la Tour de l'ancien château de Saverne au fameux Rocher dit de DIDACUS. (Photo Google Earth) (Albert Fagioli)

    On peut voir grâce à Google Earth la distance approximative à vol d'oiseau entre la Tour de l'ancien château de Saverne et le fameux Rocher dit de DIDACUS, découvert dernièrement par Mr Fagioli, il y aurait environ 2730m (définir l'endroit exact de cette Tour au 17° siècle)

    En admettant que le sentier n'était pas en ligne droite, nous pouvons donc bien arriver à la distance d'une lieue comme l'indique les archives sur la légende du Haut-Barr, page 36: " Notice historique sur le Château du Haut-Barr près de Saverne par Dagobert Fischer. (Nouvelle édition, augmentée en 1927 par Léon Bachmeyer)

     

    Voir quelques pages très intéressantes sur l'album de Mr Fagioli sur son Facebook : 

    https://www.facebook.com/albert.fagioli/media_set?set=a.941820689189687.1073741847.100000852930924&type=3

    On attends de voir s'il existe encore aujourd'hui quelque chose d'écrit sur ce fameux Rocher, de l'époque du Révérend Père DIDACUS. (Décédé en 1636) Et également s'il y a bien un accès depuis ce Rocher vers le Haut-Barr et vers Haegen.

    Une lieue : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lieue 

     


    votre commentaire
  • Les relevès GPS des souterrains du château du Haut Barr. (Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    Les relevés GPS des souterrains du château du Haut Barr. (Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    Voici un petit aperçue des relevés des souterrains du Haut-Barr. Ces relevés ont été réalisés depuis le mois de juin 2015 à septembre 2015, à raison d'une journée par mois. En coordination avec une société Strasbourgeoise. 

    Ils ont suivies en surface tous les 10 à 20 mètres les directions de ces souterrains. Pour certains ils arrivent dans des églises (Saverne, Haegen, Marmoutier, Otterswiller...) Cela n'est pas le hasard....

    Grâce à Google Maps (Ou Earth) on peut voir avec précision les emplacements de ces souterrains et leurs directions. Comme le souterrain qui arrive dans l'église d'Otterswiller, on peut voir qu'il prend d'abord la direction du village de Gottenhouse, avant d'aller dans le village d'Otterswiller. Pour le moment les relevés GPS n'ont pas encore été réalisés...Faute de temps...

    Les relevés dans la ville de Saverne n'ont pas pu avoir lieu, faute d'avoir eu les autorisations de la part de la mairie de Saverne. Mais certainement que les autres relevès jusqu'à Gottenhouse , Otterswiller, Thal-Marmoutier, Marmoutier et surtout celui qui va jusqu'à Friedolsheim se feront en 2016.

     

    Un projet de forage dans le village de Haegen est toujours d'actualité...Ainsi que des recherches autour du fameux Rocher dit de Didacus....Sans oublier le projet d'un passage de radar de sol dans les villages de Haegen, Otterswiller, Marmoutier...

    Tous ces relevés ont été réalisés grâce au Dowser de Mr Fagioli. Et vous pouvez voir avec les concordances avec le croquis fait à distance des emplacements de ces souterrains. (Croquis publié précédemment)

    La DRAC de Strasbourg a reçu ce croquis GPS ainsi que les rapports de toutes les investigations sur le terrain depuis le mois de juin.

     


    votre commentaire
  • L'emplacement de la crypte et des  souterrains depuis le Fort de Campagne sur Aude. (Albert Fagioli)

    On peut voir sur ce croquis l'emplacement de la crypte Templière inédite de Fort Campagne sur Aude. D'après Mr Fagioli elle serait  de forme rectangulaire d'environ 8 à 9 mètres de longueur et de 4 à 5 mètres de largeur. Il y aurait environ quatre départs de souterrains depuis celle-ci. Dont un accès depuis la parcelle 114.

    Elle aurait une emprise sous les parcelles 107 et 108.

    Que reste-t-il dans cette crypte ? Est-elle vide ? Bonnes questions...

    D'après Mr Fagioli il n'y aurait pas de crypte dans l'église actuelle de Fort Campagne. (Mais il faudrait quand même vérifier sur place)

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le mur d'enceinte du Fort Templier de Campagne sur Aude. (Plan d'Archive)

    On peut voir où se trouve la Maison du Commandeur. Et c'est justement sous cette maison qu'il y aurait une crypte inédite de forme rectangulaire d'environ 8/9 mètres de longueur par 4/5 mètres de largeur.

    A confirmer sur place les dimensions de celle-ci, ainsi que les points terminaux des autres souterrains....


    votre commentaire
  • Le Fort Campagne sur Aude, Fort Templiers.(Plan d'Archive)

     

    Le Fort Campagne sur Aude, Fort Templiers.(Plan d'Archive)

    Mr Fagioli avait pris contact avec la mairie de Campagne sur Aude depuis le mois de juin 2015 pour avoir une autorisation de confirmer l'emplacement d'une crypte et de plusieurs départs de souterrains. Il n'a toujours pas reçu de réponse à ce jour.

    Vous pourrez voir l'emplacement d'une crypte et de quatre départs de souterrains depuis celle-ci.

    Dont un petit tronçon depuis une parcelle dans le fort.

    Apparemment cet emplacement correspond à l'ancienne Maison du Commandeur des Templiers.

    Mr Fagioli est également en contact avec l'écrivain Georges Kiess qui attend avec impatience ces travaux. Il va l'apprendre  par le biais de son blog et d'un article qui devrait paraître dans la presse locale dans les jours qui viennent. Il n'était pas au courant de la zone où se trouverait cette fameuse crypte.


    votre commentaire
  • La crypte et les souterrains de la Cathédrale de Lincoln, le 14 / 10 / 2015. (Albert Fagioli)

    La crypte et les souterrains de la Cathédrale de Lincoln, le 14 / 10 / 2015. (Albert Fagioli)

    On peut voir l'emplacement de la crypte de la Cathédrale de Lincoln ainsi que les emplacements des souterrains.


    votre commentaire
  •  

    Les cryptes de la Cathédrale et du Palais de l'Evêque de Lincoln, le 14 / 10 / 2015. ( Albert Fagioli)(Photo Google Earth)

    On peut voir sur ce croquis les emplacements des deux cryptes de la Cathédrale et du Palais de l'Evêque de Lincoln.

    Apparemment il y aurait une grande salle souterraine rectangulaire sous le Palais de l'Evêque. (17 à 18 mètres de long par 7 à 8 mètres de large)

    La crypte qui se trouve dans la Cathédrale, elle devrait faire environ 8 à 9 mètres de diamètre.

    Toutes ces dimensions sont à confirmer sur le terrain grâce au Dowser.


    votre commentaire
  • Les souterrains et cryptes du château et de la Cathédrale de Lincoln, le 14 / 10 / 2015. (Albert Fagioli) (Photo Google Earth)

    On peut voir sur ce plan les deux principales cryptes du château et de la Cathédrale de Lincoln ainsi que les emplacements des souterrains qui courent sous la ville de Lincoln.

    Pour le moment ces souterrains et cryptes n'ont pas été confirmés sur le terrain. On attend l'accord de la mairie de Lincoln.

    Il y aurait environ 5 souterrains qui arrivent dans la crypte du château. Seulement 3 sont au même niveau que celle-ci.

    On peut voir aussi 4 souterrains qui arrivent dans la crypte qui se trouve dans la Cathédrale de Lincoln. Ils sont tous au même niveau. Pour celui qui part vers le Sud , il arrive dans une grande salle souterraine sous le Palais de l'Evêque

    Oui il y  a vraiment un grand réseau de souterrain sous la ville.

    En ce qui concerne le souterrain en bleu qui part de l'ancien Donjon (Motte féodale) Justement dans la zone d'une ancienne chapelle. Il pourrait être plus ancien que les autres en rouge.


    votre commentaire
  • Le château et la Cathédrale de Lincoln, Angleterre. (Photo Google Earth)

    Le château et la Cathédrale de Lincoln, Angleterre. (Photo Google Earth)

    Voici la première recherche effectuée en Angleterre dans la ville de Lincoln. Mr Fagioli a contacté la ville de Lincoln pour avoir une autorisation de confirmer les emplacements des cryptes et souterrains se trouvant sous celle-ci. Pour le moment il n'a eu pas de réponse.

    Il y a au moins une crypte dans le château de Lincoln reliant une crypte dans la Cathédrale et depuis celle-ci on arrive dans une grande crypte rectangulaire dans le Palais de l'Evêque de Lincoln. Voir les croquis....

    Lincoln est une ville d'environ 100 000 habitants : 
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lincoln_(Royaume-Uni) 

     Le château de Lincoln :

    http://www.mondes-normands.caen.fr/france/Patrimoine_architectural/Angleterre/castles/lincoln/lincoln1.htm 

    http://www.heureka.clara.net/lincolnshire/lincoln-castle.htm 

    La Cathédrale de Lincoln : 
    http://lincolncathedral.com/ 

     La mairie de Lincoln :
    http://www.lincoln.gov.uk/

     

     

     


    votre commentaire