• Le Matin du lundi 28 novembre 1927. (Bibliothèque National de France) (Service Reproduction) (Jean-François Chanal)


    Le Matin du lundi 28 novembre 1927. (Bibliothèque National de France) (Jean-François Chanal) (Gr. Fol. Lc2 4105)

    " Le Trésor de Marthille "

    " Les chercheurs ne perdent pas l'espoir de le découvrir "

    " Nancy, 27 novembre - télégramme. Matin. Les déclarations de monsieur Charles Sadoul, conservateur au musée historique Lorrain, que nous avons publiées, n'ont pas ébranlé la conviction de ceux qui cherchent le trésor de Marthille. Ils font observer en effet que, contrairement à ce que laissa croire une erreur d'impression, ce n'est pas de 1820, mais du 18 avril 1822 que le testament est daté..."<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p><o:p> 
    </o:p>
    <o:p> </o:p>
    " Les tours nord et sud ont été mises au jour. Elles sont séparées par un intervalle de six à huit mètres, où s'élevait, peut-être une porte à laquelle on accédait par une route en lacets qui s'appelle à Marthille " le Chemin des Seigneurs ". Sur le croquis adjoint au testament entre les tours, on remarque un dallage, avec une croix indiquant sans doute l'endroit précis où le comte Savary enfouit son trésor. Le sourcier Zaengerlé y fut amené, mais après ses exercices, on creusa en vain le sol."


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :