• L'Est-Républicain du samedi 19 novembre 1927. (Archives Départementales de Meurthe et Moselle) (Jérôme Leclerc)


    L'Est-Républicain du samedi 19 novembre 1927. (Archives départementales de Meurthe et Moselle) (Jérôme Leclerc)

    " Le mystérieux trésor de Marthille. "

    " LA CAISSE QUI L'ENFERME A SON SOBRIQUET. "<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
    " Ses chercheurs l'ont baptisée " Marguerite " mais Marguerite reste sourde à l'appel des voeux et des... pioches. "

    " On ne saurait, nous dit-on, se représenter l'effort opiniâtre que plusieurs mussipontains ont poursuivi pendant quelques mois pour tenter de découvrir le mystérieux trésor qu'on suppose enfoui dans le bois des Seigneurs, à quelques kilomètres du village de Marthille..."

    " Château féodal ? Monastère ? On penche plutôt pour admettre que sur les fondations qui existent à cet endroit s'élevait jadis l'abbaye des religieux de Saint-Arnould..."

    " Mais c'est vers 1763 ainsi qu'en font foi des documents conservés aux archives départementales que des chênes furent plantés aux abords de son emplacement. Une mare se forma et remplaça les bâtiments du monastère jusqu'au jour ou d'intrépides Mussipontains, sur la foi d'un vieux testament trouvé dans la reliure d'un paroissien, vinrent animer ce paysage dont la farouche solitude n'était de temps à autre troublée que par le passage de quelques chasseurs..."

    " Leur travail était rendu particulièrement pénible par la nature même du sol et plus d'une fois ils faillirent être ensevelis sous les terres qui s'éboulaient. Mais ils bravaient tous les périls, soutenus par la conviction qu'ils allaient bientôt découvrir " Marguerite ". C'est ainsi qu'entre eux ils désignaient la caisse qui devait contenir les sacs de pièces d'or. Les non initiés se demandaient quel pouvait bien être cette " Marguerite " pour laquelle ils semblaient très enthousiastes !..."

    " La tradition locale est, comme on le voit, plus romanesque encore que l'histoire du testament. La foi, dit-on, soulève des montagnes, la confiance de quelques mussipontains dans le trésor caché leur a fait accomplir des travaux de terrassement que l'on peut qualifier de prodigieux.

    " Marguerite " les paiera-t-elle jamais de leurs peines ?.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :